L’affaire Fualdès : ce meurtre qui a fasciné Géricault



LA FOLLE HISTOIRE

En 1817, un meurtre sanglant perpétré à Rodez, dans l’Aveyron, déchaîne les passions. Gravures, portraits, maquettes, pièces de théâtre… L’affaire Fualdès, exposée dans l’une des salles permanentes du musée Fenaille, a inspiré de nombreux artistes dont Théodore Géricault (1791–1824), qui envisagea d’en faire un tableau spectaculaire, finalement remplacé par le Radeau de la Méduse. Retour sur cette énigme judiciaire rocambolesque !



Source link