La recherche web en 2020 (étude) – Actualités SEO et moteurs


La société Ignite Visibility a interrogé 500 personnes sur leurs habitudes de recherche sur le Web et sur la façon dont ils utilisent les moteurs de recherche à l’heure actuelle et leur niveau de satisfaction des résultats renvoyés…

Le site Ignite visibility a publié dernièrement une étude portant sur l’état de l’art de la recherche web en 2020, basée sur l’analyse des réponses de 500 personnes quant à leurs habitudes sur la Toile lorsqu’elles recherchent une information.

Le but était de répondre à cette question : “Que recherchent les internautes sur les moteurs web et dans quelle mesure les résultats de ces derniers reflètent-ils fidèlement leur intention de la recherche initiale ?“.

En voici les principaux résultats :

  • La majorité des répondants ne sont pas réceptifs aux annonces publicitaires dans les résultats de recherche. La plupart (85,2 %) préfèrent cliquer sur les résultats organiques, et 66,7 % ont répondu que si Google ajoutait plus d’annonces dans les résultats, ils utiliseraient moins le moteur de recherche.
  • La notion de “moteur de réponse” (réponse fournie directement par le moteur au-dessus des “liens bleus” est appréciée et vue comme un progrès par 55,5% des répondants.
  • Le contenu textuel est toujours roi. Malgré l’importance croissante accordée à la production de vidéos et d’images, 55 % des répondants préfèrent toujours voir du contenu au format texte dans les résultats de recherche.
  • La protection de la vie privée sur le web reste une préoccupation pour les utilisateurs. En ce qui concerne le ciblage des annonces, 62,1 % d’entre eux n’ont aucune idée de la raison pour laquelle Google les cible pour certaines annonces.
  • La premier lien classé n’est pas tout. Oui, un meilleur classement est préférable, mais la plupart des répondants ont regardé plus de trois résultats de recherche avant de décider de cliquer.
  • La notoriété d’une marque est importante, mais elle n’est pas un facteur de rupture. Une petite majorité (55 %) a déclaré qu’elle ne cliquerait que sur une marque qu’elle connaît dans les résultats de recherche, tandis que 44,9 % cliqueraient quand même, même si elle ne connaissait pas la marque qui propose l’information.
  • Les méta descriptions (et donc le snippet) restent un élément crucial du référencement. Lorsqu’on leur a demandé quel facteur avait le plus d’impact sur leur décision de cliquer sur un résultat, 62,9% ont répondu que c’était la description.
  • Bonne nouvelle pour Google : la plupart des chercheurs sont satisfaits des résultats de recherche. À cette question, 72 % ont répondu que le moteur de recherche était le plus précis qu’auparavant pour ce qui est de la correspondance entre leurs requêtes et les résultats proposés.

Bien sûr, on fera attention à une étude qui n’est basée “que” sur les réponses de 500 personnes, du monde anglophone et sans explication claire de la méthodologie adoptée. Ceci dit, tous les résultats de l’étude sont disponibles ici.

Encore faut-il faire la disctinction entre les deux… Source : Ignite Visibility

Le format des réponses… Source : Ignite Visibility

Nombre de liens lus dans la SERP avant de cliquer… Source : Ignite Visibility



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


5 + 3 =