la platebande de la rivière


Pour me faire attendre le printemps, j’ai décidé de rédiger une série d’articles qui illustre le temps qui passe,  l’évolution au fil des mois sur un massif du jardin.
C’est Isabelle, du blog Jardinement vôtre, qui a, sur sa page facebook, réalisé une rétrospective de son massif du rond d’eau: j’ai trouvé son idée géniale, intéressante et poétique.
En hiver, on a tendance à oublier combien le jardin nous apporte et comme la nature a ce pouvoir de nous émerveiller.
On commence cette série avec  la platebande de la rivière.

Janvier 2019, le jardin est sous la neige

 Février 2019, un sérieux nettoyage s’opère sur la platebande 

 Mars 2019, le printemps arrive et la magie opère, comme chaque année . Les narcisses viennent égayer le massif et les feuillages apparaissent.

Avril 2019, c’est le mois des tulipes, des bulbes, des jolies feuillages, des floraisons printanières.

Mai 2019, le jardin est joli: alliums, ancolies, vivaces, un joyeux fouillis règne dans la platebande.

Juin, le mois des roses.

 Perennial Blue et la clématite mandshurica

 Une association assez osée dans ce coin de couleurs assez vives mais je dois avouer que ce coin est gai et joyeux: on y trouve en arrière plan Mademoiselle des minuits, une création d’André Eve et en avant plan Mozart et Yann Arthus Bertrand. Tout en bas on aperçoit la douceur des roses de Bossa Nova.

Le beau rosier Mozart

Juillet 2019 et son soleil brûlant.

Les roses s’essouflent mais les epilobiums prennent le relais. Elles se sont ressemées abondamment.

 Phlox maculata Alpha et alliums sphaerocephalon

Campanule lactiflora Loddon Anna et rosier Brother Cadfael

 Epilobiums, monardes scorpion, verbascum, clématite Blue angel et malva

Clématite Blue Angel

Aout 2019, l’été est meurtrier. La sécheresse sévit et le jardin a bien du mal.
La platebande s’en tire mieux que d’autres massifs du jardin, elle bénéficie de la fraicheur apportée par la rivière.
C’est le temps des persicaires, des phloxs.

Le phlox Fujihama tient le choc, c’est un plan acheté il y a quelques années au jardin du morvan.

 Septembre est déjà là et le jardin semble faire une pause.

Octobre 2019: l’automne est là mais cette année, il n’a pas été aussi flamboyant que les autres années.
Peu de photos d’ailleurs

Novembre et ses premières gelées. L’automne est pluvieux et le jardin récupère.

 Décembre 2019 est là et évidemment, c’est l’inondation

Je vous dis à très bientôt, pour une autre partie du jardin!



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


4 + 6 =