la majorité lance sa «maison commune»


Les responsables de LREM et ses alliés inaugurent lundi soir, lors d’un meeting à la Mutualité, à Paris, une association de partis en soutien à Emmanuel Macron pour 2022.

Une nouvelle bannière en attendant Emmanuel Macron. Après plusieurs semaines de discussions, «Ensemble citoyens !», l’association des partis de la majorité, sera lancée ce lundi 29 novembre au soir lors d’un meeting à la Maison de la Mutualité, à Paris. Avec un objectif : «Faire réélire Emmanuel Macron et lui donner une majorité» en 2022, résume le porte-parole de La République en marche (LREM), Roland Lescure.

L’événement doit permettre de mettre en scène le rassemblement de la majorité derrière le chef de l’État, à moins de cinq mois de la présidentielle et à quelques jours de la désignation du candidat des Républicains (LR). La Maison de la Mutualité est d’ailleurs un clin d’œil à la campagne victorieuse de 2017 : elle avait à l’époque accueilli la première réunion publique du futur candidat à l’Élysée, le 12 juillet 2016.

Moyen d’afficher l’unité des soutiens d’Emmanuel Macron en vue du scrutin de 2022, le dispositif prévu vaut surtout pour les élections législatives de juin prochain. Il vise à coordonner les investitures afin que la majorité s’accorde sur le nom d’un candidat dans chaque circonscription. Mais, preuve que «Ensemble citoyens !» ne sera pas un parti unique, chacune de ses composante conservera sa propre commission d’investiture.

À VOIR AUSSI – Présidentielle 2022: Emmanuel Macron a-t-il déjà gagné?

Structure légère

Les dirigeants de la majorité ont opté pour une structure légère, ménageant les susceptibilités de chacun, au terme de plusieurs mois de négociations autour du président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand. Cette alliance de LREM et de ses alliés – le Mouvement démocrate (MoDem) ; Agir ; le nouveau parti d’Édouard Philippe «Horizons» ; Territoires de progrès et «En Commun» – sera fondée sur une charte de principes communs. Elle sera dirigée par un comité exécutif constitué autour de quatre personnalités : Richard Ferrand, François Bayrou, Édouard Philippe et Jean Castex.

Objet de longues discussions, la possibilité d’adhérer à «Ensemble citoyens !» a finalement été ouverte, selon le fonctionnement en vigueur à LREM. C’est donc gratuitement, et en quelques clics sur internet, que les volontaires pourront rejoindre les rangs des «Engagés», selon la terminologie retenue.

Des «coopérations renforcées» sont aussi envisageables entre les partis qui le souhaitent – par exemple entre LREM et le MoDem, ou entre Horizons et Agir. Ardent défenseur d’un rapprochement de ses troupes avec les Marcheurs, François Bayrou a renouvelé samedi, avec son conseil national, son vœu de bâtir un «mouvement unitaire». Preuve que les manœuvres ne sont pas terminées.



Source link