« La Fée Électricité » de Dufy, quand science et art font des étincelles



Une bouffée de joie saisit le visiteur face à cet impressionnant décor peint de 600m² composé de 250 panneaux en contreplaqué, longtemps resté le plus grand tableau du monde et dont les couleurs vives sont si lumineuses qu’on le croit éclairé de l’intérieur ! Archimède, Thomas Edison, Alessandro Volta… Commandé par la Compagnie parisienne de distribution d’électricité pour le Pavillon de la Lumière de l’Exposition universelle de 1937, ce panorama historique célèbre l’invention de l’électricité et de ses dérivés en mettant en scène, autour d’une centrale veillée par les dieux de l’Olympe, 108 savants et penseurs ayant contribué à cette fabuleuse découverte !

Ce qu’il faut savoir

Connu pour ses œuvres festives et foisonnantes, le peintre, illustrateur et décorateur havrais Raoul Dufy (1877–1953) a photographié ses dessins sur plaques de verre avant de les projeter à l’aide d’une lanterne magique pour en reporter les contours à l’encre… et de tout peindre seul à l’huile et à l’eau, en seulement 10 mois, dans une centrale désaffectée ! De droite à gauche, il brosse une vie paysanne ensoleillée, puis la révolution industrielle avec ses usines, son train à vapeur et sa Tour Eiffel, et enfin une nuit de fête, étincelante d’enseignes et de guirlandes électriques.

Où la voir ?

Donnée par EDF, La Fée Électricité rayonne depuis 1964 dans sa salle circulaire du musée d’Art Moderne de Paris où elle occupe une place d’honneur. Cette œuvre immersive, dont la restauration complète vient de s’achever fin octobre, sera bientôt assortie d’un nouvel éclairage puis, début 2021, d’une application en réalité augmentée pour mieux savourer ses détails. Une passionnante (et joyeuse) fusion d’art et de science !

Arrow

La Fée Électricité

Raoul Dufy

1937

Peinture à l’huile et à l’eau sur contreplaqué

10 x 60 m

Coll. musée d’Art Moderne de Paris

Arrow

Retrouvez dès demain une nouvelle œuvre à découvrir sur BeauxArts.com



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


53 + = 62