La collection Roseanna x Édith Raymond ou rencontre entre mode et art


Pour créer la collection Roseanna Printemps-Été 2020, Anne-Fleur Broudehoux s’est inspirée de l’exposition « Artiste / Artisan ? » qui eut lieu en 1977 à Paris, au Musée des Arts Décoratifs. Le point de départ : la catalogue de l’exposition – désormais introuvable – au dos duquel figure le nom d’Édith Raymond, l’artiste plasticienne en ayant dessiné la couverture, l’affiche et la carte d’invitation de l’exposition.

Plus de 40 ans après l’exposition, les deux femmes vont se rencontrer. Le résultat : l’imprimé « Édith », né de leur collaboration et d’un goût commun pour les formes simples, dansantes, joyeuses et colorées. Inspiré des patchworks monumentaux réalisés dans le cadre de l’exposition de 1977, il se décline en une collection de prêt-à-porter – composée d’une robe, d’un kimono, d’une chemise, d’un top, d’un short et de deux maillots de bain – accompagnée d’un plaid fabriqué à la main en Inde. Avec cette collection, patchwork et broderie constituent de véritables écritures textiles, à la frontière entre art et artisanat.

La collection Roseanna x Édith Raymond ou quand mode et art se rencontrent



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


9 + 1 =