La Ch’tite famille sur TF1 : pourquoi Dany Boon a-t-il longtemps hésité avant de faire ce film ? – Actus Ciné



Saviez-vous que Dany Boon avait longtemps hésité avant de tourner La Ch’tite famille ? Explications.

En 2008, Dany Boon devient le roi du box-office français avec Bienvenue chez les Ch’tis. Le film est un succès monumental, réunissant 20,4 millions de spectateurs. Pourtant, après ce triomphe, le réalisateur préfère s’éloigner de son Nord natal alors qu’il avait déjà une autre idée de comédie se déroulant dans cette région.

Dany Boon met donc de côté ce projet et part en Belgique tourner Rien à déclarer avec Benoît Poelvoorde. En 2010, le projet La Ch’tite famille refait surface. Cette année-là, le metteur en scène avait dit à Line Renaud qu’ils allaient de nouveau travailler ensemble dans la même région. Chaque année depuis, la comédienne lui demandait : “Alors, c’est pour quand ?”Boon se rappelle avoir plusieurs fois reporté les choses tout en continuant à travailler sur différentes versions du scénario et en développant d’autres films entre temps comme Supercondriaque et la comédie d’action RAID dingue.

“Comme vous le savez, je suis pas mal attendu, observé et quelquefois critiqué ! Donc j’écoute les conseils de mon entourage proche et certains m’ont fait remarquer que c’était encore un projet sur le Nord. Même si j’aimais vraiment mon histoire et que j’adore ma région, j’ai entendu tout cela et peu à peu, Supercondriaque, (que j’avais en tête depuis un bout de temps), est revenu à la surface.”

Après les succès de Supercondriaque (5,2 millions d’entrées) et RAID Dingue (4,5 millions), Dany Boon décide enfin de se lancer dans La Ch’tite famille. Je voulais revenir à quelque chose de plus familial, de plus intime et sans doute de plus personnel… J’ajoute que La Ch’tite famille est le deuxième film que j’écris avec Sarah Kaminsky qui est une auteure avec qui je m’entends merveilleusement. Nous nous complétons parfaitement. Notre ping-pong nous fait gagner du temps : nous passons des journées entières à écrire, du matin au soir sans nous en rendre compte. La première version du scénario était prête en deux mois, là où j’aurais mis six mois seul.”

Dany Boon a toujours toujours revendiqué ses racines et son identité Ch’ti, ce milieu provincial et modeste dans lequel il a grandi. Pour donner naissance à La Ch’tite famille, le cinéaste s’est posé la question suivante : “Et si, en arrivant à Paris, j’avais écouté les mauvais conseils de certains producteurs, qui me recommandaient d’oublier là d’où je venais et de gommer mon accent. Un peu comme si on avait dit à Raimu ou Fernandel de mettre de côté leurs racines méridionales !

Partant de là et ayant une formation de dessinateur en arts graphiques, j’ai imaginé les mésaventures d’un designer (mon personnage de Valentin) qui aurait honte de son milieu d’origine et s’inventerait une autre destinée, jusqu’au jour où ses mensonges finiraient par le rattraper… Et puis en 2016, on a ajouté un autre élément : le fait qu’un autre mensonge se greffe à cette base, celui du frère qui a besoin d’argent pour sauver sa ferme bio et monte à Paris retrouver Valentin en prétendant organiser un anniversaire surprise pour leur mère.”

Sorti en février 2018, La Ch’tite famille attire 5,6 millions de curieux en salles, démontrant une nouvelle fois la popularité de Dany Boon dans l’Hexagone. Côté nouveaux projets, le comédien prépare actuellement un film qui se déroule pendant le confinement : Nous sommes en train d’écrire une histoire qui raconte la vie d’un immeuble confiné en fait. Des commerces au rez-de-chaussée, jusqu’aux chambres de bonnes. L’idée c’est de le tourner d’ici la fin de l’année“, a confié le réalisateur au micro de RTL en mai 2020.

À noter que le metteur en scène a mis en pause un autre projet, Le Palmier, qui devrait se tourner à l’été 2021. “J’étais censé rentrer en préparation et tourner au mois d’août mon prochain film mais il a été décalé pour des histoires d’assurance”, a indiqué Dany Boon. Le réalisateur n’a d’ailleurs pas caché son inquiétude sur la période que traverse le milieu du cinéma : “Je suis inquiet s’il n’y a pas d’accord trouvé pour que les tournages puissent être assurés et que les gens puissent travailler sereinement.” 

Le Palmier racontera “l’histoire d’un village qui est en zone blanche, qui cherche désespérément à ce qu’on installe la 5G dans leur commune pour pouvoir avoir accès au XXIe siècle.”

Fun Facts : Dany Boon et Philippe Katerine pour Le Lion

 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


1 + 8 =