la blague d’un humoriste provoque un tollé


Le comédien Gaëtan Matis a provoqué une vague d’indignation sur les réseaux en plaisantant sur «une machine à voyager dans le temps» qui lui permettrait de s’assurer de la présence de l’éditorialiste et de ses partisans au Bataclan le soir de l’attaque des terroristes.

Le trait d’humour noir ne passe pas. L’humoriste Gaëtan Matis a provoqué l’indignation d’une partie des internautes, samedi, au lendemain de la publication en ligne d’une suggestion selon laquelle il aurait trouvé amusant d’organiser une «rencontre entre Éric Zemmour et son public» au Bataclan, le jour des attentats du 13 novembre 2015.

«Si j’avais une machine à voyager dans le temps, je m’amuserais à booker la salle du Bataclan pour la soirée du 13 novembre et j’y organiserais une soirée de rencontre entre Éric Zemmour et son public», a écrit l’humoriste dans une «story» Facebook mise en ligne le 8 octobre. Le message, ainsi qu’une variante sur le même sujet, a été dépublié de la page du comédien samedi en milieu de journée, après l’apparition d’un grand nombre de messages haineux sur les réseaux sociaux de Gaëtan Matis.

Les stories mises en ligne par Gaëtan Matis vendredi 8 octobre. Elles ont depuis été retirées du réseau social de l’humoriste. Capture d’écran Facebook Gaëtan Matis

«Cet “humoriste”, ami de Yassine Belattar, souhaite le massacre par des djihadistes de tous ceux qui me soutiennent. De quel côté est la violence ?», a réagi samedi sur Twitter Éric Zemmour. Également humoriste, Yassine Belattar s’était vivement disputé la semaine dernière sur le plateau de «Balance ton post!», où il est chroniqueur, avec son collègue Éric Naulleau au sujet du traitement médiatique réservé à Eric Zemmour.

À voir aussi – Baromètre Kantar: pourquoi Zemmour s’installe ?

Quelques réactions politiques se sont multipliées samedi, à l’extrême droite de l’échiquier politique. «Il faut une condamnation exemplaire de cet appel au massacre», a notamment fait savoir le député européen Gilbert Collard, proche du Rassemblement national.

Crédité d’une dynamique favorable dans les derniers sondages concernant les projections du premier tour de l’élection présidentielle de 2022, pour laquelle il ne s’est pas déclaré pour l’heure candidat, l’éditorialiste et essayiste politique Éric Zemmour est actuellement en tournée en France pour faire la promotion de son dernier livre, La France n’a pas dit son dernier mot. Gaëtan Matis, quant à lui, se produit actuellement sur scène à Paris, au Point Virgule. «Je n’ai pas de plan de carrière et j’envisage le spectacle comme devant être sans limite. Il y a parfois des gens choqués», avait-il confié à Ouest France dans un entretien paru en 2015, à l’époque où il présentait un spectacle intitulé… Humour raciste, pédophile & familial.

À voir aussi – «On ne peut pas débattre avec quelqu’un qui n’est pas candidat»: Marine Le Pen écarte l’idée d’un débat avec Éric Zemmour



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


64 + = 68