Justice League sur TF1 : Zack Snyder remplacé, Joss Whedon accusé de racisme… la production compliquée du film DC – Actus Ciné


Justice League, qui réunit Batman, Wonder Woman, Superman, Aquaman ou Cyborg, est diffusé sur TF1. Pour l’occasion, nous allons explorer la production chaotique du long-métrage super-héroïque.

Sorti il y a tout juste 3 ans, en novembre 2017, Justice League a fait couler beaucoup d’encre ! Le long-métrage, qui marquait la réunion de plusieurs super-héros emblématiques de l’univers DC, était calibré pour concurrencer les Avengers de Chez Marvel.

Malheureusement, les nombreuses difficultés de production du long-métrage ont asséné un coup d’arrêt à la mise en place du DCEU (DC Extented Universe). Fort d’un budget colossal de 300 millions de dollars, le film n’en a rapporté que 657 à travers le monde… un échec cuisant. 

LES RAISONS D’UN ECHEC

Pour comprendre les raisons de ce fiasco, il faut remonter quelques années en arrière. En 2016, Zack Snyder remporte un joli succès avec Batman V Superman, raflant 873 millions de billets verts. Le projet Justice League peut alors prendre forme, toujours sous la direction du cinéaste américain. Malgré tout, BvS essuie de nombreuses critiques. Jugé trop sombre, parfois incompréhensible, le long-métrage bénéficiera d’une version longue en Blu-ray/DVD pour corriger certains défauts.

Cette volée de bois vert subie par le film a incité Warner à revoir sa copie pour Justice League. Le studio veut s’inspirer de Marvel et injecter plus d’humour dans la galaxie DC, s’éloignant ainsi de la marque de fabrique de l’éditeur mythique. C’est cette envie de copier le style du MCU qui explique en partie l’échec critique et commercial de Suicide Squad. Pourtant, Warner persiste dans cette voie et exige que Justice League ne prenne pas une direction trop sombre et tragique.

À la base, le projet de Snyder était clair : après Man of Steel, l’univers étendu DC se prolongerait sur 4 films, Batman V Superman et une trilogie Justice League. Pour le réalisateur, il faut prendre le contre-pied de Marvel en misant sur les films réunissant les super-héros façon Avengers et non sur les longs-métrages en solo, qui seraient à la marge. Snyder souhaitait partir dans une direction résolument “sombre et effrayante”, comme il le déclarait au micro de SyFy en février dernier :

“Nous n’avons pas tourné la première version du scénario de Justice League que j’avais écrite avec Chris Terrio. Nous avons pu tourné beaucoup de choses que je souhaitais mais la version vraiment vraiment sombre, effrayante, on ne l’a pas faite. Le studio pensait que c’était trop fou. À l’époque, Batman V Superman venait de sortir et on n’était pas sûrs de nous non plus. Du coup on s’est dit : c’est vrai, on est sûrement un peu dingues, si on filme ça, il y aura des scènes d’hystéries dans les rues !”

Warner / DC

Le metteur en scène a également dû faire face à un drame familial en mars 2017, le suicide de sa fille. Cette tragédie l’éloigne des plateaux de Justice League, laissant le soin à Joss Whedon de terminer le travail, notamment des plans supplémentaires et la post-production. 

“Dans mon esprit, je pensais que ce serait cathartique de me plonger dans le travail”, confiait Zack Snyder à The Hollywood Reporter. “Ce que demande ce travail est très intense. Ça vous consume entièrement. Et ces deux derniers mois, j’ai réalisé… J’ai décidé que je devais me mettre en retrait du film afin d’être avec ma famille, mes enfants, qui ont vraiment besoin de moi. Ils vivent tous un moment difficile. Je vis un moment difficile.”

RELEASE THE SNYDER CUT

Entre les mains de Joss Whedon, Justice League perd de sa noirceur, gagne en humour, et de nombreuses scènes sont coupées. L’oeuvre, qui devait durer trois heures, n’en dure finalement plus que deux. À sa sortie, le film est boudé par les spectateurs. Un gigantesque mouvement émerge sur les réseaux sociaux : #ReleaseTheSnyderCut. Les acteurs du film soutiennent également cette démarche.

D’autres personnalités de l’industrie du cinéma et de la bande dessinée ont également apporté leur appui. Parmi ceux-là, on retrouve le cinéaste Kevin Smith, le producteur Steven S. DeKnight ou les auteurs de BD Rob Liefeld et Jerry Ordway. Cela finit par porter ses fruits. Justice League a été sauvé par HBO Max, qui sortira la Snyder Cut sous la forme d’une mini-série de 4 heures courant 2021.

Warner et HBO ont octroyé une rallonge de 70 millions de dollars au metteur en scène pour livrer sa vision de Justice League. Il a ainsi pu revoir une grande partie des effets spéciaux et faire des reshoots avec certains des acteurs du film, en plus d’un petit nouveau, Jared Leto en Joker. Si l’oeuvre sortira bien sur HBO Max aux USA, qu’en est-il de l’Hexagone, où la plateforme n’est pas disponible ? Zack Snyder n’exclut pas une distribution en salles : 

“J’adore les films, j’adore l’expérience en salles, j’en suis un grand défenseur. Si c’est possible, j’adorerais qu’il y ait une part d’exploitation en salles pour Justice League. La question de la distribution est un peu au-dessus de mes compétences. La réalité de la distribution, c’est que Warner Bros. et HBO Max doivent passer des accords dans tous ces territoires, et il y a cette étape super compliquée de comment vendre le film. Mais en ayant ça en tête et avec le facteur chance, dans les endroits où peut-être HBO Max n’existe pas ou quelque chose comme ça, il pourrait y avoir l’opportunité de choper quelques écrans IMAX.”

LE MOUSTACHEGATE

Le film a également subi les foudres du public pour un détail insolite, la moustache d’Henry Cavill. Cette dernière a dû être effacée numériquement car l’acteur ne pouvait pas la raser. Son rôle dans Mission Impossible Fallout, qu’il tournait en même temps que les reshoots de Justice League, nécessitait cette moustache de la discorde. Cet effacement numérique a beaucoupé amusé et agacé sur les réseaux sociaux. Il faut dire que le visage d’Henry Cavill était quelque peu… étrange.

Warner / DC
Superman moustachu

Le britannique est revenu sur ce phénomène surnommé Moustachegate lors d’une interview pour Empire : “J’étais un peu surpris. Quand on a décidé que je devais porter la moustache, je ne m’attendais pas à ce que les choses se passent ainsi. Je ne m’attendais pas à ce que les reshoots de Justice league soient si longs. Une fausse moustache n’aurait pas été possible pour Fallout car elle n’aurait pas pu tenir durant certaines scènes d’action. Malheureusement, ça a été la consternation quand Justice League est sorti, mais c’est la nature même de ces films. On ne peut pas gagner à tous les coups.”

Cavill a aussi plaidé coupable au sujet du faux mystère sur son retour dans Justice League : “Tout ce concept était un peu ridicule et je crois que tout le monde s’en est rendu compte. Bien sûr, si je fais partie du press tour, je suis dans le film. Mais pour le public, je voulais garder un peu de mystère. Je crois que c’est important d’en avoir un peu de nos jours. Il y de nombreuses raisons pour lesquelles le public a répondu de façon négative au film. On en a tiré des leçons.

JOSS WHEDON DANS L’OEIL DU CYCLONE

Après tous ces déboires et la bonne nouvelle de cette Snyder Cut, Joss Whedon s’est retrouvé dans la tourmente. Il a été accusé par Ray Fisher (Cyborg) et Jason Momoa (Aquaman) de comportements abusifs sur le tournage des scènes additionnelles de Justice League. Les acteurs ont dénoncé publiquement l’attitude du cinéaste, mais également des producteurs Geoff Johns et Jon Berg, coupables selon eux d’un comportement “odieux et non-professionnel”. De plus, Fisher les accuse de propos racistes. Warner a décidé d’ouvrir une enquête à ce sujet, qui est toujours en cours.

Polémique Justice League : Joss Whedon s’exprime enfin, Ray Fisher lui répond

À noter que le projet Justice League était dans les cartons d’Hollywood depuis 2007. Il est d’abord passé entre les mains de George Miller (Mad Max Fury Road) avant d’être abandonné. Il a ensuite été question que les Wachowski (Matrix) s’emparent du projet avant que ce dernier ne soit finalement relancé par Zack Snyder.

Team Batman vs Team Superman : les fun facts de la Justice League

 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 35 = 42