Ju-On Origins (Netflix) : connaissez-vous les autres films de la franchise ? – News Séries à la TV


Alors que la série Ju-On Origins est disponible sur Netflix, retour sur toutes les histoires qui ont hanté la franchise Ju-On / The Grudge.

Netflix

La série Netflix

La plateforme américaine a annoncé, lors d’une conférence de presse au Japon cet été, qu’elle avait commandé une série basée sur la saga nippone. La réalisation de cette série nommée Ju-On : Origins a été confiée à Sho Miyake. Disponible depuis le 3 juillet sur Netflix, la série s’attache à raconter les origines de la malédiction et les faits réels qui ont inspiré la légende mais aussi le parcours des premières victimes avec des séquences horrifiques léchées et des flashbacks effrayants.

 

Les films nippons

Lancée en 2000 par le réalisateur japonais Takashi Shimizu, la franchise Ju-On débute avec deux premiers films terrifiants sous-titrés The Curse qui relatent des histoires de présences maléfiques dans des maisons hantées. Deux ans plus tard, le réalisateur sort le film Ju-On : The Grudge qui s’inscrit dans la franchise en poussant le curseur plus loin puisque la malédiction est perpétuée par les esprits de personnes tuées sous le coup de la vengeance. Dans le premier film, qui se divise en plusieurs chapitres, on suit la vengeance de Kayako qui hante la maison où elle a été tuée par son mari Saeki. Ce dernier et son fils s’en prennent aussi à tous ceux qui ont le malheur de la visiter, des occupants aux soignants en passant par les inspecteurs enquêtant sur les disparations. A la fin, Kayako finit par prendre possession de la malheureuse Rika.

 

Après Ju-On : The Grudge, Takashi Shimizu réalise une suite en 2003, également divisée en chapitres, dont les évènements suivent directement le premier film. Dans Ju-On : The Grudge 2, le fantôme de Toshio, le fils de Kayako et Saeki, s’en prend directement à des innocents qui vont se retrouver dans la maison hantée pour une émission spéciale sur le cinéma d’horreur avec en invitée spéciale Kyoko, une actrice vedette. Toute l’équipe de tournage va être attaquée mais c’est surtout Kyoko, enceinte, qui va souffrir le plus de la malédiction, qui va s’emparer de sa fille des années plus tard. La franchise continue avec d’autres films Ju-On, plus confidentiels et destinés au marché vidéo, tels que Ju-On : White Gost and Black Ghost et Ju-On : Beginning of the End.

La trilogie américaine

Après le succès de Ju-On : The Grudge, Takashi Shimizu exporte son fantôme blafard aux cheveux longs aux États-Unis en 2004 dans le remake The Grudge, produit par Sam Raimi et porté par Sarah Michelle Gellar (Buffy contre les vampires). L’actrice incarne l’héroïne Karen Davis, une jeune aide soignante qui a suivi son copain au Japon. Elle est employée pour s’occuper d’une vieille dame mais elle découvre rapidement que la maison est hantée par un fantôme assoiffé de vengeance, celui de Kayako, tuée par son mari. La malédiction, issue d’une légende japonaise sur les morts de rage ou de tristesse, frappe la maison nippone et poursuit tous ceux qui y pénètrent.

 

Le succès de The Grudge lui vaut une suite, toujours réalisée par Takashi Shimizu. The Grudge 2 est centré sur Aubrey (Amber Tamblyn), la sœur de Karen. Apprenant ce qui est arrivé à sa sœur, Aubrey s’envole pour Tokyo et va, elle aussi, se retrouver confrontée au fantôme qui lui a pris Karen. Mais la malédiction, qui semble s’étendre dangereusement, va aussi toucher d’autres jeunes gens, comme Allison et Jake (Matthew Knight). Un troisième et dernier volet, sorti directement en DVD, voit le jour en 2009. Réalisé par Toby WilkinsThe Grudge 3 fait suite aux évènements du deuxième film en suivant l’hospitalisation de Jake en service psychiatrique. Le malheureux se fait tuer par le fantôme et sa mort remonte jusqu’à Naoko, la sœur de Kayako. Elle se rend alors à Chicago pour déjouer la malédiction et mettre fin aux agissements de sa sœur afin qu’elle retrouve enfin la paix intérieure.

Le reboot

Dix ans après The Grudge 3, le fantôme aux cheveux longs est de retour dans le reboot The Grudge, réalisé par Nicolas Pesce et produit par Sam Raimi. Cette fois, la malédiction va frapper Peter (John Cho), un agent immobilier, et les détectives Goodman (Demian Bichir) et Muldoon (Andrea Riseborough) qui enquêtent sur un cadavre caché dans une maison. Les trois malheureux vont alors se faire pourchasser par le fantôme revanchard, bien décidé à s’en prendre à eux mais aussi à leurs enfants.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


52 + = 59