Jingle Jangle sur Netflix : à partir de quel âge voir ce film de Noël enchanté ? – Actus Ciné


Netflix continue de proposer à ses abonnés une ribambelle de films de Noël. Et la plateforme frappe très fort avec Jingle Jingle, une comédie musicale pour toute la famille.

Conseillé à partir de 8 ans – Actuellement sur Netflix

• Il était une fois : Jeronicus Jangle (Forest Whitaker) est un grand inventeur et fabricant de jouets mais il a perdu toute confiance en lui et dans ses inventions. Une seconde chance s’offre à lui ; une nouvelle invention magique. Sa petite-fille doit venir le voir durant les vacances de Noël. Jeronicus va tout mettre en oeuvre afin que sa nouvelle création fonctionne pour l’arrivée de cette dernière.

• Ce qu’ils vont adorer : Jingle Jangle est une comédie musicale de Noël réalisée par David E. Talbert, un habitué du genre. Un film plein de féerie qui nous plonge dans un monde magique et merveilleux où les héros chantent et dansent pour exprimer leur joie, leur peine ou leurs doutes. Ce sera l’occasion pour les parents de faire découvrir à leurs enfants un style musical que l’on entend rarement dans les productions de ce genre (on peut citer La Princesse et la Grenouille côté Disney) – à savoir le soul et le blues. Les chansons sont co-écrites par la star américaine John Legend et elles vous donneront envie de danser en plein milieu de votre salon.

Ils risqueront aussi d’être charmés par les décors, qui semblent tout droit sortis d’un magasin de jouets. Une explosion de couleurs et des costumes fabuleux qui invitent au voyage. En parlant de jouets, l’une des stars du film, l’adorable robot créé par Jangle, vous rappellera très probablement Wall-E avec ses deux grosses lunettes. Toute la famille l’adoptera !

Jingle Jangle offre un univers visuel très riche, en mélangeant des prises de vues réelles à des scènes d’animation. 

• Ce qui peut les inquiéter : Jingle Jangle traite aussi du thème du deuil et de l’abandon. Le bonheur du héros se désagrège sous nos yeux : on le voit perdre son commerce, sa femme et sa fille. Pour faire passer cette scène avec douceur, le réalisateur nous la raconte avec des poupées. Un effet visuel et un travail d’orfèvre qui permettent de se mettre à hauteur d’enfant et de parler de la mort avec des images, plutôt que des mots.

• Ce qu’ils vont garder au fond d’eux : En cette période compliquée, il est primordial de garder son optimisme, et de continuer à rêver. Et pour cela, rien de mieux que les films de Noël qui nous parlent d’amour, de reconnaissance, de famille. Jingle Jangle fait partie de ceux-là. Il appelle à rêver, à s’évader, à s’imaginer un monde meilleur où tout est possible, à l’image de sa douce héroïne qui nous dit “qu’il suffit d’y croire”. Il est question d’espoir, l’espoir que le futur sera meilleur. Et surtout, il rappelle aux plus grands qu’un enfant sommeille toujours au fond de nous, à l’instar du personnage de Jangle.

Netflix

Le nouveau film Netflix fait aussi le choix de la diversité, avec une distribution essentiellement composée d’acteurs Afro-américaines (ce qui est assez rare dans ce genre de production). Le réalisateur célèbre même leur culture dans une scène où Journey et les habitants du village dansent sur une musique de Bisa Kdei (“Asew”). Un geste fort qui permettra à certains enfants de pouvoir se reconnaître dans l’histoire et ses personnages.

Enfin, Jingle Jangle est aussi une ôde à la différence et à la créativité (ce n’est pas grave de ne pas être ou faire comme les autres, il faut être fidèle à soi-même). Et c’est à partir de ce moment-là que la magie opère… 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


57 + = 59