Jean-Marie Rouart : « J’ai l’impression d’être né de ce tableau »


L’Academicien Jean-Marie Rouart a fait une donation de douze œuvres issues de la famille Rouart au Petit Palais. Ici, avec le tableau de son père Augustin, « Lagrimas y penas » (1943)

L’Academicien Jean-Marie Rouart a fait une donation de douze œuvres issues de la famille Rouart au Petit Palais. Ici, avec le tableau de son père Augustin, « Lagrimas y penas » (1943)

i

© François BOUCHON / Figarophoto.com

« L’œuvre qui a bouleversé ma vie, tant par son sujet que par sa qualité artistique, je l’ai en fond d’écran sur mon téléphone ! Il s’agit de Lagrimas y penas (Des pleurs et des peines). Cette toile est signée de mon père, Augustin Rouart (1907–1997). Elle reflète une époque difficile, marquée par des problèmes de couple. La femme allongée, en pleurs, sur son lit, n’est autre que ma mère.

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 16 = 20