ION, l’identité décentralisée sur Bitcoin


Microsoft a annoncé hier le lancement de la première version d’ION, un réseau décentralisé de gestion de l’identité reposant sur Bitcoin.

« Il y a quatre ans, nous avons commencé à développer et à faire progresser l’identité décentralisée […] avec pour objectif de placer les individus, les organisations ou autres entités au centre des applications, des services et des échanges numériques qui jouent de plus en plus un rôle central dans nos vies. Parmi tous les développements techniques nécessaires pour fournir une identité décentralisée, aucun n’est plus important que les identificateurs décentralisés [DID pour Decentralized Identifiers].

Les DID sont des identifiants qui peuvent être utilisés pour sécuriser l’accès aux ressources, signer et vérifier les informations d’identification et faciliter l’échange de données issues d’application. Contrairement à la façon dont on utilise aujourd’hui les noms d’utilisateur et les adresses e-mail, les DID sont détenus et contrôlés par l’entité elle-même (qu’il s’agisse d’une personne, d’un appareil ou d’une entreprise) et existent indépendamment de toute organisation externe ou tiers de confiance. Sans les DID, vous ne pouvez pas avoir un écosystème d’identité et d’applications décentralisé dynamique et interopérable. Dès le début, nous avons reconnu que l’existence d’une implémentation DID sécurisée et évolutive était une condition préalable aux applications et aux services que nous voulions offrir, c’est pourquoi en 2019, nous avons décidé d’en créer une.

Nous sommes ravis d’annoncer que la V1 d’ION est aujourd’hui terminée et qu’elle a été lancée sur le mainnet de Bitcoin. Nous avons déployé un nœud ION dans notre infrastructure de production et collaborons avec d’autres entreprises et organisations pour qu’elles le fassent également. ION ne repose pas sur des entités centralisées, des validateurs de confiance ou des jetons de protocole spéciaux – ION ne répond à personne d’autre qu’à vous, la communauté. Parce que ION est un système ouvert et sans permission, n’importe qui peut exécuter un nœud ION, et plus il y a de nœuds en fonctionnement, plus le réseau est fort. Le développement d’ION, et du standard Sidetree sur lequel ION est basé, est piloté par la Decentralized Identity Foundation (DIF). » – Pamela Dingle, Director of Identity Standards chez Microsoft.

Source : techcommunity.microsoft.com

Pour en savoir plus sur ION : identity.foundation/ion



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


15 + = 22