Hartung superstar chez Perrotin | Beaux Arts


Fans des années 80 ? Vous allez être servis. C’est la période que la galerie Perrotin met en avant dans son prochain accrochage, entièrement consacré à Hans Hartung (1904–1989), maître de l’abstraction connu pour son approche expérimentale de l’art. Peinture, gravure, photographie… Le parcours se divise en sept sections, soit sept techniques employées par l’artiste allemand. Découpage voué, comme dans la rétrospective que lui dédiait il y a deux ans le musée d’Art Moderne de Paris, à souligner les multiples facettes de son travail. « Nous avons voulu aller plus loin et montrer la diversité de cette période, qui contredit l’idée même d’un artiste en perte de vitesse », explique Thomas Schlesser, le commissaire de l’exposition et directeur de la fondation Hartung-Bergman à Antibes. Alors que certains s’affirment dans un style en fin de carrière, Hartung, lui, ne cesse de se renouveler.

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 79 = 80