Halle Berry : suite à une vive polémique, l’actrice renonce à incarner un personnage transgenre – Actus Ciné


Evoquant son envie de jouer un personnage transgenre dans un film à venir lors d’une session Instagram Live, Halle Berry renonce finalement à l’incarner en raison d’un backlash sur les réseaux sociaux.

Backgrid USA / Bestimage

Comme un air de déjà vu… Vous vous souvenez sans doute de la vive polémique qui s’était emparé des réseaux sociaux en 2018 concernant Scarlet Johansson, qui avait accepté dans un premier temps de jouer un personnage transgenre dans un film à venir avant de se raviserHalle Berry vient de faire plus ou moins la même expérience. La comédienne oscarisée a déclaré dans une session Instagram Live ce week-end qu’elle “pourrait” envisager de jouer un personnage transgenre dans un film à venir, dont le titre n’était pas précisé. “Ce film évoque l’histoire d’un personnage féminin transgenre, c’est une femme en train de devenir un homme. C’est un personnage d’un projet que j’aime, et que j’aimerai faire” a-t-elle confié.

Les réseaux sociaux se sont alors rapidement enflammé, à la perspective qu’Hollywood puisse encore confier un tel rôle à une personne cisgenre (pour rappel : le cisgenre est un type d’identité de genre où le genre ressenti d’une personne correspond au sexe assigné à sa naissance. Le mot est construit par opposition à celui de transgenre). Lundi soir, la comédienne a rétropédalé, expliquant qu’elle n’envisageait plus le rôle. “Ce week end, j’ai eu l’opportunité d’évoquer l’idée de jouer un rôle transgenre (…) Etant une femme cisgenre, je comprends maintenant que je n’aurai pas dû considérer ce rôle, et que la communauté transgenre devrait incontestablement avoir l’opportunité de raconter ses propres histoires” a écrit la comédienne sur son compte Twitter.

Et d’ajouter : “je suis redevable aux conseils et discussions critiques à ce sujet aux cours de ces derniers jours, et continuerai à écouter, comprendre et apprendre de cette erreur. Je veux être une alliée en utilisant ma voix pour promouvoir une meilleure représentativité à l’écran, à la fois devant et derrière la caméra”. L’association GLAAD (Gay & Lesbian Alliance Against Defamation), créée en 1985 et qui oeuvre à dénoncer les discriminations et les attaques à l’encontre des personnes LGBT au sein des médias, a salué la décision de l’actrice : “Nous sommes ravis que Halle Berry écoutes les revendications des personnes transgenres, et qu’elle apprenne d’elles. D’autres personnes influentes devraient faire de même”.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


52 + = 56