Gérardmer 2021 : Host, un film d’horreur immersif sur Zoom – Actus Ciné


Host de Rob Savage, est projeté en Compétition au Festival du Film fantastique de Gérardmer qui se termine dimanche soir. Découvrez ce film de spiritisme qui se déroule intégralement lors d’une réunion Zoom.

De quoi ça parle ?

Six amis engagent un médium pour une séance de spiritisme sur Zoom pendant le confinement. Très vite, la situation dégénère quand ils réalisent qu’ils ont laissé entrer un esprit maléfique chez eux… Survivront-ils à la nuit ?

Host – Compétition – Réalisé par Rob Savage – Avec Haley Bishop, Jemma Moore, Caroline Ward

Réalisé par Rob Savage, qui a notamment mis en scène des épisodes de la série BritanniaHost est inspiré d’un court-métrage du réalisateur. Durant le premier confinement, ce dernier a fait une blague à ses amis lors d’un apéro-zoom. Le cinéaste a fait semblant d’être attaqué par quelque chose dans son grenier et a enregistré la réaction de ses amis qui assistaient, impuissants. Devenue virale, la vidéo a permis au metteur en scène de décrocher les fonds nécessaires (via la plateforme américaine Shudder, spécialisée dans le cinéma de genre) pour faire un long-métrage.

Tourné durant le confinement, ce film de spiritisme a en grande partie été improvisé. Le réalisateur a en effet préféré ne pas donner l’intégralité du scénario à ses acteurs afin que leur réaction soit plus crédible. Et le pari est réussi ! A l’instar du film français Connectés de Romuald Boulanger, le film se déroule intégralement sur Zoom. Des amis se connectent pour une séance de spiritisme 2.0 dirigée par une médium qui se retrouve rapidement déconnectée de la réunion… Un invité surprise prend alors sa place. Que faire quand on est coincé seul chez soi et qu’on assiste impuissant à des drames ?

Un film immersif

Sans grand moyen, le film nous tient pourtant en haleine durant 55 minutes (sa durée) et aborde les problématiques de la situation sociale actuelle : le confinement pour un jeune couple, la solitude et le besoin d’interaction sociale. Complètement dans l’air du temps (qui n’a pas organisé des visios avec ses amis pendant le confinement ?), Host est un film réellement immersif. Le spectateur a l’impression de faire partie de cette réunion. Et le fait de visionner ce long-métrage sur son ordinateur est cette fois-ci un vrai plus (fait assez rare pour être souligné). Si bien qu’on se demande si le film aurait fonctionné de la même manière dans une salle de cinéma. A voir donc le soir, dans le noir sur son ordinateur… Nuit blanche assurée.

Réserver votre séance en ligne pour voir le film



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


64 + = 68