Genève : un capital artistique insoupçonné


Jour 1. 10h – Cadeau, le jet d’eau

C’est sa fierté, son signe distinctif, sa tour Eiffel : Genève ne serait pas Genève sans son fameux jet d’eau ! Pour rejoindre les bords du lac depuis la gare et apercevoir d’emblée son chef-d’œuvre, comptez une dizaine de minutes à pied seulement. Vous passerez d’ailleurs devant l’une des plus importantes galeries d’art genevoises, la très internationale Pace (également présente à Londres, New York, Hong Kong…) : à ne pas manquer. Quant au jet d’eau, il date de 1891 ; son origine est purement technique, puisqu’il a été conçu pour soulager une usine hydraulique voisine. Adoré des touristes, il avait inspiré à Christo et Jeanne-Claude le projet de l’emballer dans les années 1970 – des dessins d’études subsistent, témoignages de cette idée folle. Baladez-vous ensuite le long du lac, dont les abords sont joliment aménagés, jusqu’au parc des Eaux-Vives, poumon de verdure vallonné. Bon à savoir : tous les deux ans, celui-ci accueille une biennale de sculpture (rendez-vous en 2024 pour la prochaine édition), organisée par l’équipe de la foire annuelle Art Genève (programmée prochainement, du 26 au 29 janvier 2023, à Palexpo).

Le Jet d’eau, emblème de la ville de Genève

Le Jet d’eau, emblème de la ville de Genève

i

© Photo Patrice Hauser / hemis.fr

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Lire aussi article :  La "TimeChain" de Bitcoin fête ses 13 ans