Gamekyo : [TEST] Need for Speed : Hot Pursuit Remastered


Conditions :
Testé majoritairement sur Xbox One X, mais aussi sur Switch.

Lancé dans les derniers instants de cette génération de console, ce remaster de Need for Speed : Hot Pursuit est finalement une sorte de symbole : il va incarner le mur qui sépare les tentatives globalement moyennes de Ghost Games de ces dernières années, et l’avenir où Criterion reprendra en main la licence avec un nouvel épisode attendu pour l’année prochaine. Criterion qui avait justement fait ses premiers pas dans la franchise NFS avec ce Hot Pursuit il y a une décennie et qui finalement n’a pas pris un trop gros coup de vieux. On pourrait même dire que c’est ça que l’on attend du prochain : pas besoin de monde ouvert mais uniquement des circuits fermés (avec quelques raccourcis évidemment) où l’on va directement à l’essentiel : d’un coté des parcours de vitesses brutes avec des concurrents ou sous chrono, devant parfois échapper aux forces de l’ordre, et de l’autre les flics justement où le but sera d’arrêter un ou plusieurs opposants à coups de takedown. Chaque défi propose ses médailles et avec en récompenses de nouveaux bolides pour chaque clan. C’est simple, c’est concret et c’est toujours efficace.

Et dix ans après, le feeling reste toujours aussi bon où l’on maintient le doigt appuyé sur la gâchette 99 % du temps pour gérer ses drifts et abuser de la jauge de boost, et l’on retrouvera également tous les DLC de l’époque pour garnir le contenu en missions et véhicules, mais cette fois en 60FPS (dès le moment où l’on reste en 1080p sur Pro ou X), et malheureusement 30 sur Switch, support qui continue de pêcher par ses sticks joycons moins précis que la concurrence mais quelque part, c’est peut être le meilleur jeu de caisses de la console. Le reste est toujours présent, de l’Autolog qui permet de récupérer les chronos des autres joueurs au multi toujours efficace quand les serveurs veulent tenir la route, et le principal reproche restera donc le prix de 40€ tout de même assez élevé pour un titre qui se contente de proposer un simple coup d’aspirateur, comme pour marquer le coup rapidement avant la future résurrection.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


9 + 1 =