Festival Caméra des champs – Solidarité, transmission, travail collectif : lumière sur les valeurs agricoles


Pour cause de crise sanitaire, le 22e Festival international du film documentaire sur la ruralité de Ville-sur-Yron (Meurthe-et-Moselle), Caméra des champs, a eu lieu en ligne du 16 au 24 mai, avec 17 documentaires et 16 discussions-débats avec les réalisateurs, visualisables gratuitement sur la plateforme Noozy.tv et sur Facebook. Découvrez le palmarès et les films en compétitions qui, en plus des campagnes françaises, mettent en avant l’agriculture.

  • Grand Prix du Festival Caméra des champs 2021 : Jours d’après

Dans le Vercors, en Isère, la ferme de Jean-Philippe et sa famille, qui ressemble à un laboratoire des énergies renouvelables, est entièrement autonome dans le domaine énergétique jusqu’à ce qu’un incendie la ravage avec tous ses équipements. Heureusement, un bel élan de solidarité paysanne et des campagnes va permettre sa reconstruction.

  • 2e prix du jury, et celui du public et des habitants : Elles vivent ici

Une quinzaine de femmes de 11 à 95 ans racontent la beauté et leur attachement à leurs terres aveyronnaises, où elles ont choisi de rester. Une histoire de transmission rurale et agricole également.

  • Prix d’encouragement de Daniel Guilhen : De l’art du collectif en milieu agricole

Les cinq associés du Gaec du Champs Boule, à Barjac en Ariège, partagent leur expérience et leur vision de l’agriculture de groupe et du travail au sein des sociétés agricoles : partage du temps, des tâches et des responsabilités, avec des évolutions régulières en termes d’organisation et, comme clé de réussite, l’humain au cœur de toutes décisions.

Étaient aussi compétition :

  • Envers et contre tout, éleveuses

Dans un monde de l’agriculture et de l’élevage en crise, en région vosgienne, des femmes passionnées par leur métier d’éleveuses et leurs bêtes veillent attentivement au bien-être animal et mettent en place de nouvelles méthodes de transformation afin de pérenniser une profession, des paysages et une race.

  • Arrêter de manger des animaux ?

Le journaliste d’investigation et réalisateur, Benoît Bringer, montre que l’élevage est respectueux des animaux et de la planète, et nous questionne sur la dimension morale et durable de nos pratiques alimentaires.

La Creuse s’est fixé l’objectif de devenir un département pilote dans la culture du cannabis  thérapeutique. Jouany Chatoux et Nicolas Dupont, sont deux de ces agriculteurs pionniers à se lancer dans l’aventure pour diversifier leurs productions et améliorer leurs revenus.

  • Champ de lutte, semeurs d’utopies

Autonomie, initiatives collectives, réappropriation du foncier, accès aux semences… En plus de chercher à préserver l’environnement, ces paysans œuvrent au quotidien pour une agriculture « vivable ». 

Sans oublier le déjà bien connu : Bienvenue les vers de terre, sur l’agriculture de conservation et de régénération des sols. 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


87 + = 96