Euronext – Le blé proche de l’équilibre, au-dessus de 280 euros la tonne


Les prix du blé étaient légèrement orientés à la baisse, jeudi en fin de matinée sur le marché européen, dans un volume de négoce réduit avant les fêtes et au lendemain de l’achat par l’Égypte de blé ukrainien, roumain et français.

Mercredi, un appel d’offres de l’Égypte s’est conclu par l’achat de 300 000 tonnes de blé : 180 000 tonnes en provenance d’Ukraine, 60 000 de Roumanie et 60 000 de France, rapporte Agritel, évoquant une « bonne surprise pour le marché français ».

« La France confirme ainsi sa compétitivité sur la scène internationale, et même si le volume peut paraître faible, cela vient en partie se substituer à l’Algérie qui fait toujours défaut comme débouché pour nos origines cette année », commente le cabinet spécialisé.

À l’inverse, le blé russe a fait chou blanc, « s’affichant non compétitif, conséquence des taxes à l’export », selon Agritel.

Outre-Atlantique, les opérateurs surveillent le temps sec dans les grandes plaines américaines du Midwest où le froid va s’installer.

Vers 11h40 (10h40 GMT) sur Euronext, le prix du blé tendre reculait de 50 centimes à 281,75 euros la tonne sur l’échéance de mars et de 75 centimes sur celle de mai à 280 euros la tonne, pour environ 920 lots échangés.

Le maïs augmentait de 5,25 euros à 244 euros la tonne sur l’échéance de janvier, qui approche de la clôture, et reculait de 25 centimes à 245,25 euros la tonne sur celle de mars, pour 17 lots échangés.

Pour suivre les évolutions des cours des matières premières agricoles, rendez-vous sur les cotations Agri Mutuel.



Source link