Escapade à Royan | Beaux Arts


Au registre de la nostalgie fifties, La Grande- Motte peut s’inquiéter. Elle a un sacré concurrent : Royan. Moins médiatisée que la cité méditerranéenne, cette perle de la façade atlantique devient chaque année un peu plus furieusement tendance. Considérée comme la ville la plus « cinquante » de France, il est vrai qu’elle est dotée d’un patrimoine architectural exceptionnel. Tout ce qui fut abhorré par les décennies récentes y retrouve aujourd’hui une légitimité esthétique. Entre pavillons Sam’suffit et villas corbuséennes détournées, le style Royan est tout à la fois clinique et facétieux.

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5€ / mois



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


62 + = 63