Episode de gel – « Plusieurs centaines de milliers d’hectares impactés », selon le ministre


Plusieurs centaines de milliers d’hectares de cultures ont été impactés par le brutal épisode de gel qui a suivi une forte hausse des températures, a déclaré vendredi en Touraine le ministre de l’Agriculture, qui a activé le dispositif des calamités agricoles.

C’est « un épisode d’une extrême violence qui a causé des dégâts extrêmement significatifs. On estime que plusieurs centaines de milliers d’hectares de vignes, d’arboriculture, de grandes cultures ont été impactés ces dernières heures », a souligné Julien Denormandie, en visite dans un vignoble de Parçay-Meslay (Indre-et-Loire), près de Tours.

Les dégâts sont toujours en cours d’évaluation, a-t-il précisé, évoquant dix régions sur treize touchées au cours de ce phénomène climatique « incroyablement inédit ».

« Il y a eu, il y a quelques jours, une augmentation des températures très forte, 20°C ici en Touraine, et du jour au lendemain une chute dramatique des températures. Il a fait jusqu’à -4°C, -6°C, ce qui fait que pour beaucoup de plantes les bourgeons sont sortis, et le froid est venu saisir, littéralement griller les bourgeons qui se trouvent derrière moi », a déclaré M. Denormandie, évoquant « 50 %, 70 % parfois 100 % des récoltes qui seront perdues à certains endroits ».

Le ministre a annoncé jeudi soir le déclenchement du dispositif des calamités agricoles. Il a également appelé vendredi les assureurs et les banques à se mobiliser, notamment pour des aménagements de prêts.

Selon M. Denormandie, les prévisions météorologiques font craindre un nouvel épisode de froid « dès la semaine prochaine ».



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


4 + 3 =