EN DIRECT – Samuel Paty : des centaines de personnes lui rendent hommage ce samedi à Conflans-Sainte-Honorine


Ecoliers, collégiens et lycéens étaient invités à rendre hommage à Samuel Paty ce vendredi. Minutes de silence, débats en classe, projection de documentaires autour de la laïcité… Les équipes pédagogiques étaient libres de décider du contenu. 

«En France, a-t-on le droit de critiquer, de caricaturer les religions ?» Dans la salle 204 du collège Saint-Exupéry (Paris 14e), quelques mains se lèvent. Parmi elles, celle de Kevin*, assis tout au fond de la classe : «C’est pas bien, ça pourrait blesser les gens de cette religion. On ne doit critiquer aucune religion, c’est un peu logique.» Me Assia Bennezzar rétorque : «C’est totalement contraire à notre système». Conclusion de l’élève de quatrième : «Alors il est nul, ce système». Lisez notre reportage dans un collège parisien, vendredi 15 octobre

A Villeneuve-d’Ascq, près de Lille, des élèves de Première générale du lycée Raymond-Queneau ont échangé pendant une heure, en cours d’éducation morale et civique. «Samuel Paty avait fait un cours en parlant du prophète», avance Chaymae, une élève de la classe. «Non, il a fait un cours sur la liberté d’expression en utilisant des caricatures de Charlie Hebdo en tant qu’exemple», explique sa professeure. «Attention à ce que vous avez comme information. Il ne faut surtout pas faire d’amalgame. On a dans nos cours la liberté pédagogique. Samuel Paty a fait son cours sans offenser l’autre», a-t-elle insisté.

Dans le lycée Jean de La Fontaine à Paris, un chœur d’élèves a entonné un chant baptisée «La ballade pour Samuel» dans l’auditorium, en présence du ministre. S’adressant aux élèves, M. Blanquer a expliqué que ce vendredi est «un jour grave» et aussi «un jour pour rendre hommage aux professeurs».

Lire aussi article :  Devriez-vous passer au télétravail ?



Source link