Emmanuel Macron cherche la riposte pour contrer Valérie Pécresse


ANALYSE – La majorité présidentielle tente de définir une stratégie pour s’opposer à la poussée de la candidate désignée par les militants LR.

Depuis le début du quinquennat, elle est la première – et la seule! – à avoir réussi le combo gagnant dans un sondage. Celui de parvenir à se qualifier virtuellement pour le second tour, et de l’emporter en finale en 2022. Le résultat serait serré, certes, mais la victoire serait bien là. Depuis la parution de cette étude Elabe, publiée par BFMTV et L’Express au lendemain du congrès LR, la candidature de Valérie Pécresse inquiète Emmanuel Macron et ses troupes.

«On a déjà vu le film! On serait “obsédés”, “fébriles”… En attendant, on fait la course en tête. Les LR ont déjà ouvert le champagne, attention au goût quand il n’est plus frais», feint de rassurer un visiteur de l’Élysée. Preuve que le chef de l’État était persuadé d’avoir dynamité la gauche lors de sa campagne en 2017, puis la droite au fil de son mandat, avant de subitement comprendre que son travail de fracturation n’était pas totalement achevé. Et qu’une force d’opposition républicaine, qui ne souffre pas de l’effet repoussoir…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link