Emilia Clarke, Leonardo DiCaprio… Ces acteurs ne sont pas prêts à tout pour un rôle – Actus Ciné


Souvent, les acteurs sont enclins à faire de nombreux sacrifices pour incarner un personnage. Parfois, en revanche, ils ne sont pas prêts à tout et préfèrent renoncer…

Home Box Office (HBO)

Emilia Clarke a refusé la nudité dans 50 nuances de Grey

Dans les deux premières saisons de Game of ThronesEmilia Clarke apparaît nue à de nombreuses reprises. Dès la troisième saison, alors que la série est déjà un hit planétaire, la comédienne décide de faire modifier son contrat, estimant que la nudité n’est pas autant appliquée aux personnages masculins. 

Lorsqu’on lui propose le rôle d’Anastasia Steele, finalement incarnée par Dakota Johnson, dans la romance aux parfums sado-maso de 50 nuances de Grey, l’actrice rencontre la réalisatrice Sam Taylor-Johnson à deux reprises, mais préfère décliner poliment : J’ai déjà accepté la nudité auparavant et je craignais d’être étiquetée, a déclaré au Hollywood Reporter celle qui s’était aussi dévoilée nue sur scène dans une adaptation théâtrale de Diamants sur canapé

 

Denzel Washington a refusé de tourner avec un réalisateur débutant dans Michael Clayton

Michael Clayton aurait pu être incarné par Denzel Washington plutôt que George Clooney, mais l’acteur n’était pas emballé à l’idée de jouer dans un premier film. Le réalisateur, Tony Gilroy, était jusqu’alors scénariste et n’était encore jamais passé derrière la caméra. 

Plus tard, la star a déclaré que c’était le “meilleur scénario” qu’il ait lu, mais qu’il était “vraiment nerveux parce que c’était un réalisateur débutant”. Un refus qu’il regrette aujourd’hui. Le film a par ailleurs reçu 7 nominations lors de la cérémonie des Oscars 2008, dont meilleur scénario et meilleur réalisateur pour Gilroy, qui s’en est donc plutôt bien sorti pour un premier essai, et meilleur acteur pour George Clooney. 

 

Will Smith a refusé de renoncer à ses convictions pour Django Unchained

Will Smith était le premier choix de Quentin Tarantino pour le rôle de Django dans Django Unchained, qui a finalement été interprété par Jamie Foxx. Pourtant, la star a failli accepter : “C‘est l’un des meilleurs scripts que j’aie jamais lu, a-t-il avoué récemment à The IndependentJe voulais vraiment faire le film, mais ça aurait dû être une histoire d’amour, pas de vengeance. Le problème était la direction de l’intrigue. Un gars apprend à tuer pour récupérer sa femme kidnappée et retenue comme esclave. L’idée était parfaite, mais Quentin et moi ne nous comprenions pas.”

Auparavant, il avait évoqué un conflit d’emplois du temps pour expliquer son refus, prétextant que Tarantino voulait commencer à tourner rapidement et qu’il était retenu de son côté sur le tournage de Men in Black 3

 

Thomas Jane a refusé de faire de la télé pour Mad Men

Pour son agent, Thomas Jane était trop bien pour faire de la télé. C’est pour cette raison qu’il a décliné le rôle de Don Draper dans Mad Men, pour lequel Jon Hamm a remporté deux Golden Globes et un Emmy Award, et grâce auquel il est devenu célèbre dans le monde entier.

Dommage pour Thomas Jane, qui a fini par revoir ses ambitions et par comprendre qu’au milieu des années 2000, la télévision était en train de connaître un nouvel essor, puisqu’on l’a vu ensuite dans Hung sur HBO et plus récemment dans The Punisher et The MistPour autant, l’acteur attend toujours son Golden Globe et il est peut-être passé à côté du rôle de sa vie. 

 

James Caan a refusé Vol au-dessus d’un nid de coucou car il le pensait inadaptable

James Caan s’en est mordu les doigts pas la suite, mais il a refusé de jouer dans l’adaptation du roman de Ken Kesey Vol au-dessus d’un nid de coucou. À cette époque, je pensais – parce que je suis un génie – que ce n’était pas assez visuel [pour le cinéma]. (…) Je ne pensais pas que Milos Forman était aussi talentueux et je me suis enfermé dans cette idée”, s’est souvenu le comédien avec ironie. Malheureusement, j’ai fait de mauvais choix”, a-t-il regretté. 

Le film – un chef-d’oeuvre – a remporté cinq des neuf Oscars pour lesquels il était nommé en 1976 : meilleur film, meilleur scénario, meilleur réalisateur pour Milos Forman, meilleure actrice pour Louise Fletcher et meilleur acteur. Le personnage de Randle Patrick McMurphy, quant à lui, reste à ce jour l’un des rôles emblématiques de la carrière de Jack Nicholson

 

Nicolas Cage a refusé de prendre des stéroïdes pour The Wrestler

Nicolas Cage avait été sérieusement envisagé par Darren Aronofsky pour le rôle principal de The Wrestler. L’acteur avait même accepté et avait commencé son entraînement physique, mais il s’est aperçu que la seule option pour pour ressembler à une ancienne star du catch gonflée aux stéroïdes était de prendre lui-même des stéroïdes anabolisants.

N’étant pas prêt à aller jusque là, Cage s’est effacé au profit de Mickey Rourke, qui a pu mettre à contribution son expérience d’ancien boxeur et décrocher l’Oscar du meilleur acteur en 2008. En revanche, Rourke n’a jamais confirmé officiellement avoir utilisé des stéroïdes pour se préparer au personnage. 

 

Cary Grant a refusé de s’engager pour plusieurs films de la franchise James Bond

En 1961, le studio EON Productions travaille avec le soutien du groupe United Artists sur le lancement de la franchise James Bond. Pour incarner le célèbre agent secret héros des romans de Ian Fleming dans James Bond 007 contre Dr No, les producteurs sollicitent Cary Grant, qui aurait d’ailleurs inspiré l’auteur lorsqu’il a créé le personnage. 

Grant veut bien faire un film, mais ne souhaite pas s’engager pour plusieurs, car il veut garder du temps pour s’investir dans d’autres projets. Sean Connery, lui, est d’accord : ce sera donc lui le premier James Bond au cinéma. Cary Grant, qui a par ailleurs annoncé sa retraite seulement cinq ans plus tard, n’est pas le seul à avoir eu peur de se retrouvé piégé trop longtemps dans la franchise. Des années après, Ewan McGregor ou Hugh Jackman – qui a déjà donné avec le personnage de Wolverine – ont également refusé d’enfiler le costume de 007 pour cette même raison. 

 

Sean Connery a refusé de se replonger dans la mythologie de Tolkien pour Le Seigneur des anneaux

Pour prêter ses traits au magicien Gandalf dans la trilogie de Peter Jackson Le Seigneur des AnneauxSean Connery se serait vu offrir un cachet de 4 millions de dollars par film et 15% sur les recettes du film au box-office mondial, si l’on en croit les informations de CNN. Certaines sources parlent même d’un cachet de 10 millions de dollars par film. La saga ayant atteint des chiffres record au box-office, l’acteur aurait pu gagner près d’un demi-milliard de dollars. 

Toutefois, le premier interprète de James Bond, qui a lu le script et les romans, a avoué qu’il ne comprenait rien à la mythologie créée par J.R.R. Tolkien, ce qui a motivé son refusC’est finalement Ian McKellen qui a rejoint le projet. Sean Connery a quant à lui décidé de prendre sa retraite en 2003 et n’aurait pas pu reprendre le rôle de Gandalf dans la trilogie Le Hobbit. Sans regret, donc. 

 

Mel Gibson a refusé l’entraînement physique de Gladiator

En 1996, Mel Gibson remporte l’Oscar du meilleur film avec Braveheart, ainsi que celui de meilleur réalisateur. Cinq ans plus tard, Ridley Scott décide à son tour de se lancer dans une épopée historique, un péplum cette fois-ci, en réalisant Gladiator. Pour incarner son héros, Maximus, il pense alors à Mel Gibson.

Le comédien âgé alors de 43 ans, qui a déjà suivi un entraînement physique très dur pour Braveheart, a finalement préféré ne pas remettre le couvert, laissant le champ libre à Russell Crowe pour décrocher l’Oscar du meilleur acteur.

 

Leonardo DiCaprio a refusé de se fâcher avec la veuve de Steve Jobs pour le film de Danny Boyle

Avant que Michael Fassbender ne soit choisi pour incarner le cofondateur d’Apple dans le film Steve Jobs de Danny Boyle, plusieurs comédiens avaient été envisagés, en tête desquels Leonardo DiCaprio, qui a commencé par accepter le rôle de Steve Jobs, avant de refuser. 

Le comédien ne souhaitait en effet pas contrarier davantage la veuve de Jobs, qui, offensée par le projet, a tout mis en oeuvre pour que le film ne voie pas le jour. Pour cette même raison, Christian Bale a lui aussi décliné la proposition. Après un parcours semé d’embûches, le biopic réalisé par Boyle a finalement trouvé un chemin jusqu’aux écrans de cinéma. 

 

Christian Bale a refusé de prendre (encore) du poids pour le biopic d’Enzo Ferrari

Christian Bale a accepté de très nombreuses transformations physiques au cours de sa carrière : il a perdu près de 30 kg pour The Machinist, repris 30 kg de muscles pour la saga The Dark Knight, de nouveau perdu beaucoup de poids pour Fighter, avant de s’engraisser pour American Bluff ou plus récemment pour Vice, pour lequel il a pris une vingtaine de kilos. 

Faire le yoyo n’est pas très recommandé pour la santé et Bale, qui s’était pourtant engagé sur le projet, a finalement décidé d’abandonner le biopic d’Enzo Ferrari, aux commandes duquel était annoncé Michael MannHugh Jackman a ensuite été choisi pour le rôle du pilote automobile et industriel italien, mais pour le moment, le film n’a pas encore vu le jour et pourrait bien tomber dans les limbes des projets abandonnés. 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 64 = 74