Emballages plastiques à usage unique : 20 % en moins d’ici à 2025


La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire votée en février 2020 stipule la fin des emballages uniques d’ici à 2040.

Cela concerne tous les produits et tous les types d’emballages plastiques, ménagers, industriels ou commerciaux, y compris ceux qualifiés de biodégradables ou biosourcés. Les tubes de dentifrice, bidons de lessive, barquettes de fruits et l’ensemble des emballages en plastique représentent à eux seuls 2,2 millions de tonnes chaque année.

Réduire, réutiliser, recycler

Pour parvenir à l’objectif de 2040, des objectifs de réduction, de réemploi et de recyclage sont définis pour des périodes de 5 ans. Publié ce 30 avril au Journal officiel, un décret fixe les objectifs pour la période 2020-2025.

  • 20% de réduction des emballages plastiques à usage unique d’ici à fin 2025, dont au minimum la moitié obtenue par recours au réemploi et à la réutilisation ;
  • 100% de réduction des emballages en plastique à usage unique « inutiles » (blisters plastiques autour des piles et des ampoules) d’ici à fin 2025 ;
  • 100% de recyclage des emballages en plastique à usage unique d’ici à 2025. Pour y parvenir : les emballages plastique à usage unique mis sur le marché seront recyclables.

Le projet de loi Climat et résilience, voté ce 5 mai 2021 à l’Assemblée nationale, vient en droite ligne des efforts contre l’usage des plastiques et illustre l’action ambitieuse et avant-gardiste de la France dans le monde : le projet de loi propose qu’au moins 20% des surfaces de ventes soient consacrées à la vente en vrac dans les grandes et moyennes surfaces d’ici à 2030.
 

Vidéo – Barbara Pompili : « Le projet de loi Climat et résilience va faire changer nos mentalités »


 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


50 + = 55