Die Hard 3 sur W9 : comment l’énigme des bidons a-t-elle été résolue ? – Actus Ciné


“Une journée en enfer” est diffusé ce soir sur W9. A cette occasion, gros plan sur la fameuse énigme des bidons de 3 et 5 litres, à laquelle Bruce Willis et Samuel L. Jackson doivent s’atteler…

Pas loin de cinq ans après 58 minutes pour vivre, John McClane est de retour pour de nouvelles aventures explosives. Cette fois, il est personnellement demandé par un terroriste, Simon. Avec l’aide de Zeus, un commerçant d’Harlem (Samuel L. Jackson), notre infatigable héros doit résoudre des énigmes dans toute la ville de New York. S’il se trompe, une bombe explose, c’est la règle imposée par le bad guy…

Parmi les défis, il y a la fameuse énigme des bidons de trois et cinq litres, que Bruce Willis a relevée avec brio (sauvant ainsi la vie de nombreuses personnes). A l’occasion de la diffusion d’Une journée en enfer ce soir sur W9, à la suite de Die Hard 4 – retour en enfer, focus sur la résolution de cette devinette.

D.R.
Bruce Willis et Samuel L. Jackson

Le problème est le suivant : les deux personnages ont, en leur possession, deux bidons non gradués, un pouvant contenir cinq litres, et l’autre trois litres. Il y a une fontaine à proximité. Comment faire pour avoir quatre litres dans le bidon de cinq litres, sans bien sûr avoir recours à un instrument de mesure ? Voici la résolution, étape par étape :

– Remplir le bidon de 5 litres.

– L’utiliser pour remplir celui de 3 litres.

– Il reste donc 2 litres dans le bidon de 5 litres.

– Vider celui de 3 litres pour le remplir avec les 2 litres restant dans celui de 5 litres.

– Remplir le bidon de 5 litres.

– Prendre le bidon de 5 litres pour remplir (d’1 litre, donc) celui de 3 litres.

Et voilà : il reste 4 litres dans le bidon de 5 litres !

QUIZ – Les affiches de cinéma des années 90

Sorti en 1995, Une journée en enfer avait rapporté environ 366 millions de dollars de recettes dans le monde, donc plus que Piège de cristal et 58 minutes pour vivre, qui avaient récolté 140 et 240 millions. Les deux suites, Die Hard 4 – retour en enfer et Die Hard : belle journée pour mourir, se sont elles aussi avérées lucratives, engendrant 382 et 304 millions.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


68 + = 77