des policiers agressés à l’arme blanche, l’assaillant neutralisé, la «piste terroriste» envisagée


Un homme a attaqué des policiers devant le commissariat de Cannes. Après avoir touché deux agents, il a été neutralisé par un troisième. Gérald Darmanin sera sur place dans la matinée.

«Un policier du commissariat de Cannes a été blessé à l’arme blanche», a annoncé le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, sur Twitter ce lundi 8 novembre. «L’agresseur a été neutralisé par ses collègues. Je me rends sur place immédiatement ce matin et j’apporte tout mon soutien à la police nationale et à la ville de Cannes», a poursuivi le ministre, qui sera sur place aux alentours de 10h45.

Les faits ont eu lieu ce lundi peu après 6h35, indiquent plusieurs sources policières au Figaro. Un individu armé d’un couteau s’est dirigé vers un véhicule de police secours stationné devant le commissariat de Cannes : après avoir prétexté une demande de renseignement, il a ouvert la porte arrière et porté trois coups de couteau à un policier au niveau du thorax. Ce dernier a été sauvé par son gilet pare-balles. L’individu a ensuite fait le tour du véhicule puis tenté de poignarder le chef de bord (le passager avant droit). Mais l’assaillant a raté son coup et le fonctionnaire n’a été touché qu’au niveau de son blouson. L’individu a ensuite été neutralisé par trois tirs du policier conducteur, dont deux balles dans le dos. Grièvement blessé, il a tenu des propos au nom du prophète à plusieurs reprises avant d’être neutralisé, nous précise-t-on.

Un Algérien de 37 ans

Selon nos informations, l’assaillant – Lakhdar B. -, est un Algérien né en 1984 qui a un titre de séjour italien. Il serait arrivé légalement en France en janvier 2016 et serait ensuite parti s’installer en Italie où il a obtenu plusieurs titres de séjour successifs. Il avait fait une demande de titre de séjour en France le 22 octobre 2021. Cet homme était domicilié à Cannes et est inconnu des services de police et de justice. Il n’a pas de casier judiciaire. La piste terroriste est à l’étude, indique une source proche du dossier au Figaro. La police judiciaire de Nice est saisie des faits.

«Un homme a agressé à l’arme blanche des policiers à proximité du commissariat central de Cannes. Un des agents a répliqué avec son arme à feu. Il n’y a pas de décès et les circonstances de l’attaque sont en train d’être élucidées. Soutien total à nos forces de l’ordre», a de son côté réagi David Lisnard, le maire de Cannes, sur Twitter également.

À VOIR AUSSI – L’insécurité est-elle en hausse en France?



Source link