des contaminations record en France à la veille de Noël


LE POINT SUR LA SITUATION – Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : Le Figaro fait le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

Contaminations records en France et au Royaume-Uni à la veille de Noël, vaccination obligatoire pour les enfants dès 5 ans en Équateur – première mondiale -, retour du masque en extérieur et du couvre-feu en Europe… Le Figaro fait le point sur la pandémie dans le monde.

Contaminations records en France

Les contaminations par le Covid-19 ont dépassé les 90.000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures en France, un seuil jamais atteint et un record absolu depuis le début de l’épidémie en mars 2020, selon les chiffres donnés jeudi par Santé publique France.

À VOIR AUSSI – Covid-19: la France connaît «les pires chiffres depuis le début de la pandémie», selon Olivier Véran

… et au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a enregistré jeudi près de 120.000 cas supplémentaires de Covid-19, un nouveau record. Dans son message de Noël, le premier ministre Boris Johnson exhorte les Britanniques à se faire vacciner en guise de cadeau «merveilleux» au Royaume-Uni.

Retour du masque à l’extérieur en Espagne, Grèce et Italie

Après l’Espagne, qui a rétabli le port du masque obligatoire à l’extérieur, la Grèce a annoncé que le port du masque serait obligatoire en intérieur comme à l’extérieur pendant les fêtes de fin d’année. «Il y a beaucoup de mouvement pendant les fêtes de fin d’année, et de larges foules se rassemblent en extérieur», a justifié le ministre de la Santé, Thanos Plevris.

Le gouvernement italien a lui aussi annoncé jeudi soir que le port du masque chirurgical à l’extérieur allait devenir obligatoire dans toute l’Italie, sans préciser de date. Il a ajouté que le masque assurant une protection supérieure, le FFP2, deviendrait obligatoire pour se rendre au cinéma, au théâtre, aux événements sportifs ou dans les transports publics.

La justice espagnole autorise le couvre-feu en Catalogne

La justice espagnole a autorisé l’instauration d’un couvre-feu nocturne dans la plus grande partie de la région de Catalogne (nord-est) afin de freiner l’explosion des cas.

Omicron : risque d’hospitalisation réduit

D’après l’agence de sécurité sanitaire britannique (UKHSA), qui se montre très prudente, notamment en raison du faible nombre des patients hospitalisés avec Omicron, les personnes contaminées par Omicron ont entre 50 et 70% moins de chances d’être hospitalisés. Cette analyse, qui va dans le sens de deux études britanniques publiées mercredi, est toutefois «hautement incertaine à cause du faible nombre des malades atteints par Omicron actuellement à l’hôpital, l’impossibilité de mesurer effectivement toutes les infections précédentes et la propagation limitée d’Omicron parmi les groupes les plus âgés», souligne l’agence dans un communiqué.

À VOIR AUSSI – Covid-19: «Une nouvelle tempête se prépare» avec le variant Omicron, selon l’OMS

La pilule de Merck autorisée aux États-Unis

La pilule contre le Covid-19 du laboratoire Merck, destinée aux adultes à hauts risques, a été autorisée d’urgence par l’Agence américaine du médicament, au lendemain de l’autorisation d’une pilule similaire mise au point par Pfizer.

Aux États-Unis, exode pour les fêtes

Aux États-Unis, 265.770 nouveaux cas ont été recensés jeudi et le variant Omicron est largement dominant parmi les nouvelles infections. Malgré cela, des millions d’Américains ont commencé à voyager pour les fêtes de fin d’année.

Selon l’American Automobile Association, plus de 109 millions de personnes devaient quitter leur région par avion, train ou en voiture entre le 23 décembre et le 2 janvier, soit 34% de plus que l’an dernier.

Ces mouvements s’accompagnent d’un rythme de vaccination qui semble repartir à la hausse, notamment pour les doses de rappel dont 1,3 million ont été inoculées sur 24 heures selon les derniers chiffres rendus publics mercredi. «Le meilleur cadeau que vous puissiez vous faire est une dose de rappel» qui protège «bien mieux» contre les formes graves de la maladie, a tweeté Cyrus Shahpar, responsable de la Maison Blanche pour les données sur le Covid-19.

Équateur : vaccination obligatoire dès 5 ans, première mondiale

La vaccination contre le Covid-19 a été déclarée obligatoire en Équateur dès l’âge de cinq ans, une première mondiale pour ce groupe d’âges, a annoncé ce jeudi 23 décembre le ministère de la Santé.

Jusqu’ici, seule une poignée de pays ont rendu obligatoire la vaccination aux personnes majeures.

Le FMI prolonge des aides d’urgence

Le Fonds monétaire international (FMI) va maintenir pendant 18 mois supplémentaires un accès plus souple à ses fonds d’urgence, pour aider les pays aux difficultés persistantes liées à la crise provoquée par le Covid-19.

55 cas sur un bateau de croisière

Cinquante-cinq personnes ont été testées positives au Covid-19 à bord d’un bateau de croisière de Royal Caribbean International parti samedi de l’État américain de Floride, a indiqué la compagnie.

À Bethléem, un Noël sans touristes après la fermeture de frontières en Israël

À Bethléem, où Jésus est né selon les chrétiens, l’hôtellerie qui attendait un afflux de touristes affiche sa déception. Après un confinement presque total l’an dernier, Israël a de nouveau fermé les frontières. Comme en 2020, la messe de minuit y sera réservée à un petit cercle de fidèles, sur invitation seulement.

À VOIR AUSSI – Covid-19: le masque redevient obligatoire à l’extérieur en Espagne

En Australie, les voyages intérieurs permis pour la première fois depuis le début de la pandémie

La plupart des Australiens peuvent de nouveau voyager à l’intérieur du pays, pour la première fois depuis le début de la pandémie, renforçant l’esprit de Noël dans un pays qui connaît pourtant un nombre record de contaminations.

«Nous avons tous été témoins de scènes émouvantes de gens se retrouvant dans les aéroports après des mois de séparation», a salué l’archevêque catholique de Sydney, Anthony Fisher, dans son message de Noël. «Dans une période aussi sombre, Noël est un rayon de soleil, un fragment d’espoir».

Plus de 5,37 millions de morts

La pandémie a fait au moins 5,37 millions de morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi en milieu de journée.

En valeur absolue, les pays qui ont enregistré le plus de morts depuis janvier 2020 sont les États-Unis (813.991), le Brésil (618.228), l’Inde (478.759) et la Russie (301.271).

L’Organisation mondiale de la santé estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.



Source link