Dernière danse avant le nouveau monde



Début mars, le théâtre du Châtelet était emporté par un souffle furieux. Celui du musicien Rone et du collectif chorégraphique (LA)HORDE dont le spectacle encensé, Room With a View, mettait en scène un groupe de danseurs raveurs pris dans un tourbillon continu de corps au beau milieu d’un décor de béton en ruine. Un spectacle, expliquait le livret, pensé « comme celui d’un difficile éveil des consciences, d’une marche forcée par la perspective écrasante de l’effondrement ». Soit une dernière danse avant la fin du monde, ô combien prophétique. Brutalement, la réalité a rejoint la fiction. Une tempête infectieuse a balayé cet ouragan de poésie. Le théâtre du Châtelet est depuis resté portes closes.

Mais une fenêtre s’est ouverte le 2 juillet, celle de nos écrans sur un festival entièrement digital initié en quelques semaines par l’institution « pour répondre à l’urgence et penser l’avenir avec les citoyens », selon les mots de la directrice artistique du théâtre, Ruth Mackenzie. La plateforme, nommée Après, Demain, propose chaque jour en ligne un copieux programme de vidéos, performances, débats (Tchat Activisme), ateliers, concerts et œuvres. Un déferlement d’une centaine de propositions d’artistes aussi variés que Christian Boltanski (qui offre à chacun de chanter virtuellement au Châtelet), Olafur Eliasson, Rokia Traoré, Sébastien Tellier ou Abd al Malik.

Parmi les invités de cette apocalypse joyeuse figurent évidemment Rone et (LA)HORDE qui, à travers un clip dévoilé le 8 juillet sur la plateforme, réinvestissent la scène du Châtelet. Le lieu est devenu ici l’œil d’un cyclone dans lequel est emportée une spectatrice. Le corps transbahuté d’un danseur à l’autre, naviguant au milieu des turbulences pour finir par épouser le mouvement, suivre le vent. Jusqu’à la sortie de secours. Le groupe des danseurs du Ballet national de Marseille, devenu un agglomérat, se retrouve totalement happé par l’immensité du monde extérieur, obligé de s’inventer autrement et de trouver un nouveau chemin. Voilà la beauté du chaos.

Festival Après, Demain

Room With a View

Rone x (LA)HORDE

Vidéo réalisée par (LA)HORDE (Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel) avec les danseuses et danseurs du Ballet national de Marseille.
Produit par Sourdoreille Production



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


39 + = 44