Dérapages (Netflix) : Eric Cantona a failli ne pas jouer dans la série – News Séries


Après son succès sur Arte, la série “Dérapages” est disponible depuis le 15 mai sur Netflix. Eric Cantona y incarne un homme désespéré, meurtri par le chômage, mais le comédien a bien failli ne pas faire partie de l’aventure….

Stephanie Branchu

Dérapages et son héros désespéré incarné par Eric Cantona n’en finissent plus de passionner les Français. Après un très beau succès lors de sa diffusion sur Arte fin avril, avec 2,08 millions de téléspectateurs en moyenne réunis devant les trois premiers épisodes et un record d’audience pour la case séries du jeudi de la chaîne depuis sa création en 2012, la série adaptée du roman Cadres noirs de Pierre Lemaitre est disponible sur Netflix depuis le vendredi 15 mai. Et le succès semble une fois de plus au rendez-vous puisque Dérapages figure depuis plusieurs jours tout en haut des tendances et est aujourd’hui encore le deuxième programme le plus regardé sur la plateforme si l’on se fie au top 10 dévoilé quotidiennement par le géant du streaming.

Pourtant, ce polar social, centré sur un homme au chômage qui a tout perdu et qui décide de se retourner contre le système qui l’a détruit lors de l’épreuve finale un peu particulière d’un entretien pour un poste de DRH au sein d’une multinationale, aurait pu être très différent. Et, qui sait, ne pas susciter le même engouement. Car comme l’a révélé le réalisateur Ziad Doueiri (Baron noir) à Première, le choix d’Eric Cantona pour incarner Alain Delambre, l’antihéros au coeur de Dérapages, n’a pas emballé Pierre Lemaitre, l’auteur qui a lui-même adapté en série son roman, ni même Arte qui s’est tout d’abord montrée réticente. “Au départ, il y avait des réticences de la part de la chaîne, vous savez”, explique Ziad Doueiri qui confie avoir quant à lui immédiatement su que Cantona était son Alain Delambre en voyant une photo de lui. “Parce qu’il ne remplit pas la case « acteur Arte ». Ils ont donc demandé à être rassuré et nous avons fait des essais avec lui et ils ont étés conquis. Pierre Lemaitre, par contre, était vraiment opposé”.

Stephanie Branchu

Si la collaboration entre Ziad Doueiri et Pierre Lemaitre s’était très bien passée lors de l’écriture et de la conception de Dérapages, c’est donc au moment du casting que les choses ont pris un tournant délicat qui aurait très bien pu coûter le rôle principal de la série à Eric Cantina. “Pour [Pierre Lemaitre], Alain Delambre ne pouvait avoir le charisme que dégage Cantona”, poursuit le réalisateur au micro de Première. “Selon lui, le personnage est un homme faible. Il m’a dit : “Un homme en prison, comme Cantona, ce n’est pas lui qui prend les coups, c’est lui qui les donne”. Nous avons eu des semaines de discussion avec Pierre. On lui expliquait qu’en prison, même une montagne de muscles pouvait être fragilisé par un nain. La force, surtout en prison, c’est un état d’esprit. Il ne voulait rien savoir. Et à un moment, nous sommes devenus incompatibles”.

Face à la conviction de Ziad Doueiri d’avoir trouvé le comédien parfait pour le rôle, Arte a soutenu le choix de Cantona et c’est finalement Pierre Lemaitre qui a préféré quitter le navire et laisser l’adaptation de son roman Cadres noirs se tourner sans lui : “J’ai dû dire à Arte et aux producteurs que je ne ferais pas la série sans Cantona et Pierre n’a donc plus voulu être impliqué dans le projet. Très poliment et très diplomatiquement, je dois le dire, il s’est retiré. Et c’est l’une des raisons pour laquelle il n’y aura malheureusement pas de saison 2”. Finalement, Eric Cantona a pu livrer une prestation impressionnante face à Suzanne Clément et Alex Lutz, mais le désaccord qui a opposé Pierre Lemaitre à la chaîne et au réalisateur de la série semble donc compromettre les chances de voir une saison 2 arriver un jour à l’antenne.

La bande-annonce de Dérapages, disponible sur Netflix :

 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


22 + = 24