Demon Slayer : c’est quoi ce film phénomène qui cartonne au box-office japonais ? – Actus Ciné


Sorti la semaine passée, le long métrage “Demon Slayer : le train de l’infini” bat tous les records au box-office japonais. Retour sur l’histoire de ce manga parvenu à dépasser les ventes stratosphériques de One Piece !

D.R.

Avec plus de 3,4 millions de spectateurs recensés en à peine un week-end, le long métrage d’animation Demon Slayer : le train de l’infini a battu le record du meilleur démarrage de tous les temps au box-office japonais. En soit, il ne s’agit pas véritablement d’une surprise, la série s’étant imposée cette dernière année comme la nouvelle référence manga en parvenant notamment à dépasser les ventes de One Piece, avec déjà plus de 100 millions d’exemplaires écoulés en moins de cinq ans (One Piece demeure néanmoins le manga le plus vendu de tous les temps avec plus de 360 millions de mangas vendus dans le monde).

“Pour être franc, les japonais avaient anticipé le succès de la série. Dès les premières discussions autour de l’acquisition du titre, l’ayant droit nous avait prévenu du potentiel. (…) Ils savaient très bien ce qu’ils avaient entre les mains. Et nous leur avons fait confiance” nous confie Matthias Jambon-Puillet, Marketing Manager pour la plate-forme Wakanim qui diffuse en France la série animée Demon Slayer.

Si le manga a très vite connu le succès au Japon, ce n’est néanmoins qu’au lancement de l’anime que le phénomène Demon Slayer a pris toute son ampleur, au point d’être aujourd’hui devenu l’un des fers de lance du magazine Weekly Shônen Jump : ‘L’animation ultra quali, la photographie crépusculaire, le travail sur les couleurs, l’inspiration d’un storyboard immersif, les décors…(…) Nous venons, avec le collectif Egami, de sortir un livre aux éditions Ynnis listant les 100 meilleures séries d’animation. Vu le travail pondu dans tous les compartiments par le studio Ufotable (saga Fate), ce n’est que justice de l’avoir intégré” nous explique le journaliste Bruno de la Cruz, rédacteur en chef de la revue Animascope.

Si Demon Slayer a été un succès dès son lancement au Japon, la série connut pourtant des débuts difficiles en France ; publié dans un premier temps sous le titre Les Rôdeurs de la nuit, le manga a fait l’objet d’une republication sous son titre original. Un faux-départ qui n’a malgré tout pas empêché au titre de décoller, là encore grâce au succès de la série animée comme nous le confirme Masahiro Choya, responsable édirialmanga chez l’éditeur Panini : “Panini France a sans doute publié cette série avant tous les autres pays, avant même la diffusion de l’animé. Beaucoup de fans ayant vu l’animé à la TV souhaitaient lire le manga. A ce moment-là, il était évident de redémarrer la publication du manga. Cela dit, comme au Japon l’animé a beaucoup contribué au succès du manga.”

Nouvelle référence du shônen nekketsu et prochaine licence majeure de l’industrie japonaise, Demon Slayer est parfois qualifiée d’héritière de l’emblématique One Piece, en raison notamment de ses chiffres de ventes hallucinants. “De façon très pragmatique et quand bien même ils seraient jumeaux, on ne peut pas le qualifier d’héritier : Demon Slayer s’est conclu avec son 23e tome, là ou One Piece continue son incroyable chemin” rappelle Bruno de la Cruz, un constat également partagé par Masahiro Choya : “Il est vrai que Demon Slayer est une des seules séries qui rivalisent avec One Piece, si on regarde les chiffres de ventes au Japon. Les deux parlent des thèmes chers au manga Shonen comme l’amitié et le dépassement du soi dans les moments difficiles. Mais je pense que le mot ‘héritier’ n’est pas tout à fait approprié. Ce sont deux univers à part entière.”

Numéro du box-office japonais, Demon Slayer : le train de l’infini ne possède pour l’heure d’aucune date de sortie française, bien qu’il fasse figure d’évidence que le film débarquera bel et bien chez nous lors des prochains mois. “Nous espérons pouvoir communiquer bientôt à ce sujet” confie d’ailleurs Matthias Jambon-Puillet qui estime par ailleurs que le film Demon Slayer pourrait potentiellement battre le record historique au box-office japonais, actuellement détenu par Le Voyage de Chihiro et ses 23,5 millions d’entrées.

Rappelons que si le film ne dispose pas encore de date de sortie, l’arc du Train de l’infini a été proposé dans le manga Demon Slayer, dont les douze premiers tomes sont d’ores et déjà disponible chez Panini. La première saison de l’anime est à retrouver, quant à elle, sur la plate-forme Wakanim.

La bande-annonce japonaise du film Demon Slayer – Le train de l’infini :

 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


9 + = 16