Demain nous appartient : Rémy est-il coupable des agressions ? Liam Baty tease la suite de l’intrigue – News Séries


Rémy est-il vraiment à l’origine des home-jackings qui touchent les habitants de Sète dans “Demain nous appartient” ? Liam Baty, son interprète, nous tease la suite de cette nouvelle grande intrigue et revient pour nous sur la relation Rémy-Soraya.

Capture d’écran/Telsete/TF1

AlloCiné : Vous avez rejoint Demain nous appartient en 2017, quelques mois après le lancement de la série sur TF1. Quel regard portez-vous sur ces trois années et sur l’évolution de Rémy ?

Liam Baty : Le bilan est forcément positif. On a eu la chance d’être là au début, alors qu’on ne savait pas encore si Demain nous appartient allait durer. Et c’est donc forcément un grand bonheur de voir que nos efforts se sont concrétisés et qu’on est encore là après tant d’années. Et concernant Rémy, je porte un regard bienveillant sur mon personnage. Parce qu’il a toujours été là, même s’il n’a pas toujours été forcément mis en avant. Et il a toujours été positif. Il est très maladroit, très gentil aussi. Mais surtout maladroit. Et parfois cette maladresse est prise pour de la manipulation. À tort sur certaines intrigues je pense (rires). Mais, vraiment, selon moi, Rémy est surtout quelqu’un de très premier degré. C’est-à-dire plein d’amour et plein de dévotion.

Cet été, lors de l’intrigue sur centrée sur Soraya et Thomas, Rémy a montré une facette plus sombre de sa personnalité. Etes-vous content de cette évolution qui a permis d’explorer un côté moins “parfait” du personnage ?

Oui, bien sûr, c’était très intéressant à jouer. Rémy a toujours eu un côté un peu sombre d’après moi car il faut se rappeler qu’à la base Rémy est orphelin. Il a perdu ses parents très jeune. Sa sœur ne lui donnait pas de nouvelles et quand il l’a retrouvée elle était dans un état de folie complet. Il a dû la faire emprisonner. Il était très seul en fait. Et je pense que dans ce genre de solitude il y a toujours une part plus sombre. Mais heureusement il a fini par trouver une nouvelle famille grâce aux Beddiar. Tout d’abord à travers Leïla (Samira Lachhab), qui a fait office de mère de substitution pour lui, puis par le biais de sa relation avec Soraya (Kenza Saïb-Couton), qui a mené à son intégration au sein de la famille.

C’est une intrigue qui a beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux. Avez-vous été surpris par la violence de certaines réactions de fans, qui n’ont pas été tendres avec Rémy ?

Non, je ne suis jamais surpris (rires). Ça me fait rire car je repense à certains commentaires qui ont pu être postés. Mais ça ne me surprend pas car ce sont des gens qui suivent quotidiennement la série et prennent les choses à cœur. Et qui interprètent mal, je pense, comme je le disais précédemment. Rémy a tout simplement peur de ne pas être aimé. Donc lorsqu’il y a cette histoire avec Soraya, on le dit très mauvais et très manipulateur. Mais pour moi ce n’est pas vraiment ça. S’il se fait passer pour Thomas derrière un téléphone, en envoyant quelques textos, ou s’il jette des cadeaux à la poubelle, c’est parce qu’il a peur de perdre Soraya. C’est davantage un combat, pour leur amour, qu’une manipulation extrême. Et il ne faut pas oublier qu’il a juste envoyé quelques textos pendant que sa compagne, qu’il aimait tant, et qu’il aime toujours d’ailleurs, était en train de le tromper dans un parloir de prison.

C’est comme l’histoire de la plaque en l’honneur de Leïla Beddiar. Ça n’a pas été fait directement par manipulation. Ce n’était pas dans le but ultime de reconquérir Soraya à tout prix. Il voulait simplement rendre hommage à sa mère de substitution, qu’il aimait énormément. Il y a eu un vrai engouement du public pour ces intrigues, et je le comprends, mais je pense que les gens se sont parfois trompés sur les intentions de Rémy.

Capture d’écran/TF1

Finalement, la mort de Leïla a rapproché Soraya et Rémy. Pensez-vous que Soraya est le grand amour de Rémy ?

Ah oui, clairement. C’est pour ça qu’il n’a rien lâché face aux épreuves et aux vagues. Et il l’a dit précédemment. “Même si tu n’es pas avec moi, même si tu veux vivre avec quelqu’un d’autre, je t’aimerai toujours, je t’attendrai toujours”. Donc pour lui, oui, Soraya est son grand amour, ça ne fait aucun doute.

Aviez-vous la sensation, avant la liaison entre Soraya et Thomas, que le couple Rémy-Soraya était tout de même devenu un peu plan-plan et que c’était bien que les scénaristes de Demain nous appartient fassent un peu bouger les choses ?

Peut-être un peu, dans ce qu’il y avait à jouer. Mais c’était quand même plutôt intéressant de voir qu’on était le seul couple à tenir et à ne pas se tromper durant trois ans (rires). Donc peut-être qu’au niveau des intrigues, c’était parfois un peu plan-plan car c’est une série qui bouge beaucoup. Mais c’était aussi intéressant de jouer un couple qui avait une certaine stabilité. Après, bien sûr, de pouvoir jouer d’autres choses, plus sombres, avec plus de suspense, c’était plus intéressant artistiquement parlant.

Dans l’épisode diffusé mardi soir sur TF1, Rémy est accusé par Timothée d’être responsable de l’agression de Lou et des home-jackings qui touchent Sète. Que pouvez-vous dire sur ce qui attend Rémy dans les prochains épisodes ? Ça va être la descente aux enfers ?

Ça va être une descente aux enfers, oui. Après, il va falloir essayer de comprendre. Est-ce que c’est justifié ? Est-ce qu’il est coupable ? Dans l’épisode qui va suivre, un cheveu appartenant à Rémy va être retrouvé chez les Brunet. Mais est-ce que ce cheveu appartient vraiment au voleur, ou est-ce que, si on pousse l’investigation de manière plus intelligente, ce cheveu aurait pu se retrouver chez eux avec des liens directs ou indirects ? Et ça c’est la force de nos scénaristes et de notre équipe artistique, que je salue au passage. Ils arrivent à faire durer le suspense. Rémy va donc être au cœur de cette grande intrigue. Et toute la question va être de savoir s’il est coupable de ce home-jacking ou pas. Mais j’ai envie de poser une question anecdotique : est-ce que Rémy peut vraiment commettre autant de home-jackings ? Je ne sais pas (rires). L’histoire le dira.

Capture d’écran/Telsete/TF1

Ce qui est certain c’est que ses proches vont petit à petit douter de lui. À commencer par Noor, car toute cette histoire tombe pile au moment où Rémy projette de partir vivre en Martinique avec Soraya alors qu’il n’a pas d’argent…

Oui, on peut se poser cette question dans un premier temps. Encore une fois, Rémy veut absolument faire plaisir à la famille Beddiar. Il veut d’abord réaliser le rêve de Soraya, qui veut partir en Martinique, puis après il veut emmener Noor et Bilel. Donc on peut se poser la question “Avec quel argent ?”, c’est vrai. Ceci dit, il n’a jamais fait de folie, il a souvent habité chez les Beddiar, donc il pourrait avoir de l’argent de côté. Tout ça c’est un questionnement qui va se mettre en place dans les prochains épisodes. On peut se poser la question à juste titre. Mais je ne peux rien dire de plus.

Et les catastrophes ne vont pas s’arrêter là et vont s’enchaîner pour Rémy tout au long du mois de décembre. Que pouvez-vous teaser sur la suite de l’arche ?

Il va y avoir des catastrophes, des pressions. Beaucoup de retournements de situation. Timothée (Grégoire Champion) est certain d’avoir reconnu ses yeux, mais ce ne sont que des yeux. D’autres, qui ne doutaient pas dans un premier temps, vont se mettre à douter. Tout va se baser sur des suspicions on va dire, et à partir de ça tout le monde va juger Rémy, de manière positive ou négative. Et Victor Brunet (Farouk Bermouga) va lui mettre une pression certaine. Il va y avoir une vraie rivalité Brunet-Valski au cœur de cette arche. Et surtout, ce sera la première fois qu’on verra Victor Brunet avoir peur de quelque chose. C’est assez étonnant. Il va y avoir plein de rebondissements, plein de catastrophes. Et pas que du côté de Rémy.

Je suis ravi de cette arche car elle m’a permis d’avoir des interactions avec d’autres personnages. Et puis je pense que Rémy avait besoin de prendre de l’envergure. De devenir un peu plus homme. Parce que c’est bien d’être maladroit, d’être léger, amoureux et plein de dévotion. Mais c’est bien aussi de pouvoir se défendre, s’affirmer, et de grandir tout simplement. Et avec cette arche il va enfin réussir à prendre son envol.

Capture d’écran/Telsete/TF1

Doit-on penser que le couple Soraya-Rémy pourrait à nouveau faire les frais de cette affaire ? Ou Soraya va-t-elle au contraire soutenir Rémy coûte que coûte ?

Ça va être une épreuve. Mais je pense pouvoir dire, sans trop spoiler, que Soraya va soutenir Rémy. Comme elle l’a toujours fait, et comme Rémy l’a toujours fait pour elle. Mais elle va le soutenir encore plus profondément cette fois-ci.

On parle de cet éventuel départ en Martinique depuis plusieurs épisodes maintenant. Est-ce que cela va rester une possibilité malgré tout ? Car on imagine qu’un tel développement scénaristique entraînerait inévitablement votre départ de la série, ainsi que celui de Kenza Saïb-Couton, qui incarne Soraya…

Le départ en Martinique pourra toujours rester une option. Mais il n’est pas prévu que Kenza ou moi quittions la série. Ce que je peux dire c’est que même après les premières péripéties qu’ils vont subir, Soraya et Rémy penseront toujours à partir en Martinique. Mais ensuite, parce que les rebondissements vont être tellement compliqués, est-ce que Soraya va vraiment vouloir partir, avec tout ce qu’elle a déjà vécu par rapport à la mort de sa mère ? C’est une autre question. On le saura à la fin de l’arche justement.

Y a-t-il encore des comédiens de la série avec qui vous n’avez jamais tourné et que vous aimeriez croiser le temps d’une séquence ou plus ?

C’est très étrange car je suis dans Demain nous appartient quasiment depuis le début mais il y a encore des acteurs que je n’ai jamais croisés dans la série. J’ai eu la chance de tourner enfin avec Anne Caillon récemment, qui est devenue directrice de l’hôpital. C’est une amie et une actrice que j’apprécie énormément. J’aurais bien aimé tourner avec Clément Rémiens aussi, mais il est parti donc je ne sais pas si j’aurai la chance de le recroiser. Peut-être sur Ici tout commence, on ne sait jamais. Mais globalement, sur les dernières intrigues notamment, j’ai eu de la chance. Mais maintenant que j’y pense il y a aussi Maud Baecker avec qui je n’ai encore jamais tourné. J’aimerais beaucoup. Et elle vient de reprendre le tournage, donc on ne sait jamais.

Avez-vous d’autres projets à venir dont vous pouvez parler, ou restez-vous concentré sur Demain nous appartient pour le moment ?

On reste évidemment toujours focus sur Demain nous appartient, car c’est notre projet de cœur à tous. Mais j’ai eu la chance durant ces trois ans de pouvoir aller ailleurs. J’ai pu jouer dans le crossover Section de recherchesAlice Nevers. J’ai fait une apparition dans un épisode de Nina. J’ai tourné deux moyens métrages. Et en termes de prévisions, je devais jouer dans deux pièces de théâtre, mais tout ça a été repoussé, compte tenu du contexte sanitaire actuel. Donc attendons que cette mauvaise période passe, et ensuite de nouveaux projets devraient arriver, oui.

Propos recueillis le 8 décembre 2020 par téléphone.

La bande-annonce des épisodes de Demain nous appartient diffusés cette semaine sur TF1 :

 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


53 + = 57