Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l’épisode 695 du jeudi 25 juin 2020 [SPOILERS] – News Séries à la TV


Dans le prochain épisode de “Demain nous appartient”… Alors que Marianne porte plainte, Thomas et Soraya se rapprochent. Dans le même temps, Bart et Gabin se lancent dans un projet professionnel.

Capture d’écran/TF1

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l’épisode de Demain nous appartient diffusé demain soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Jeudi 25 juin dans Demain nous appartient

MARIANNE PORTE PLAINTE

Ne supportant pas l’idée que le prédateur puisse faire une nouvelle victime à cause de son silence, Marianne se rend au poste pour porter plainte et raconte à Martin les détails de son viol. A la suite de sa déposition, le commandant Constant, qui veut que les choses changent dans son commissariat, souhaite mettre en place des formations spécifiques pour l’accueil des personnes violées. De leur côté, Chloé et Alex révèlent à leurs enfants ce qui est arrivé à leur grand-mère et assurent qu’elle tient le coup face à cette épreuve difficile. Comme l’enquête a été relancée, Maxime espère que la police finira par retrouver cette ordure. Pendant ce temps, la police fait une perquisition chez Marianne. Lorsque Renaud débarque et voit la police s’afférer dans la maison, le docteur Delcourt décide de lui dire toute la vérité. Ebranlé, Renaud s’en veut d’être parti pour Marseille et de ne pas avoir vu que quelque chose n’allait pas. Alors que sa compagne craint qu’il la voit désormais différemment, Renaud jure qu’il n’y a pas de pitié dans son regard mais de l’amour. A la suite de cette déclaration, Marianne retourne soulagée à l’hôpital et avoue à Amanda qu’elle a elle aussi été victime de son agresseur. Elle s’excuse de ne pas être parvenue à parler plus tôt et de l’avoir laissée affronter seule les suspicions mais Amanda comprend pourquoi elle a agi ainsi. Partageant la même douleur, l’infirmière garantit que leur violeur ne s’en sortira pas si facilement maintenant qu’elles sont ensemble. En fin de journée, Marianne et Renaud arrivent chez les Delcourt pour rassurer toute la famille. Avec émotion, Marianne insiste pour que chacun se comporte comme d’habitude afin qu’elle puisse passer à autre chose. Et d’ajouter que le regard triste des gens qu’elle aime lui rappelle ce qu’elle a subi avant de promettre de parler si elle en éprouve le besoin. Plus tard, Marianne confie à sa fille qu’elle voudrait réussir à oublier ce drame et admet avoir pensé à mettre fin à ses jours pour que la douleur disparaisse.

SORAYA ET THOMAS SE RAPPROCHENT

Au petit déjeuner, l’ambiance est tendue entre Soraya et Rémi. Pendant que Georges essaie lancer la conversation, Rémi propose à sa compagne d’aller diner au restaurant mais cette dernière décline prétextant être fatiguée puis part travailler. Georges confirme alors à son ami que la jeune femme est effectivement étrange en ce moment et qu’il est convaincu que c’est lié au départ de sa mère. En parallèle, Soraya est au parloir et annonce à Thomas que Maître Clément refuse de tenter un recours. Ne supportant pas de lui avoir menti, l’assistante explique qu’elle ne peut plus s’occuper de son dossier en raison de son manque d’honnêteté. Thomas, qui pense le contraire, lui prend la main et affirme qu’il sait combien son histoire la touche. Le détenu poursuit et déclare avoir rêvé de faire cela plus d’une fois avant de l’interroger sur les raisons de sa visite. Dos au mur, Soraya confesse qu’elle ne supportait pas l’idée de ne plus le voir et qu’il est constamment dans ses pensées depuis qu’ils se sont rencontrés. Tandis qu’ils sont sur le point de s’embrasser, un gardien intervient, précisant que les contacts physiques sont interdits. Lorsqu’elle s’apprête à partir, Thomas lui demande si elle reviendra le voir et la jeune femme acquiesce, perturbée par ce qu’il vient de se passer. En rentrant, Soraya avoue à Georges qu’elle a rencontré un homme qui lui plait beaucoup et qu’elle l’aurait embrassé s’ils n’avaient pas été interrompus. Mais Georges n’a pas le temps de répondre car Rémi débarque avec les plats préférés de la femme qu’il aime. Déterminé à faire plus attention à ce que ressent Soraya, l’infirmier promet qu’il va la chouchouter. Une attention qui met mal à l’aise la jeune femme.

BART ET GABIN SE LANCENT DANS UN PROJET PROFESSIONNEL

Ne parvenant toujours pas à trouver un nouvel emploi, Bart soumet à Gabin l’idée d’ouvrir un snack. Le fils Vallorta a repéré deux fonds de commerce en plein centre-ville et Gabin semble emballé par l’idée même s’il ajoute qu’ils n’ont pas les ressources nécessaires. Tandis que Bart répond qu’il a encore de l’argent de son héritage, Gabin se décide à aller au port pour récupérer une prime qui lui est due. Malheureusement, Paul n’entend pas accéder à sa requête car il a promis cette somme à son fils et non à un homosexuel. Dépité, le jeune homme retrouve Bart au Spoon et indique qu’ils n’auront pas les fonds nécessaires pour se lancer. Tristan, qui les entend parler, leur offre de reprendre le food truck du Spoon. Pour Bart, ils n’auront jamais les moyens de le racheter mais le gérant du bar souhaite leur laisser gratuitement contre un pourcentage sur leur chiffre d’affaires dans trois mois. Très heureux, Bart et Gabin doivent désormais réfléchir aux services qu’ils vont proposer.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


8 + 2 =