Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l’épisode 690 du jeudi 18 juin 2020 [SPOILERS] – News Séries à la TV


Dans le prochain épisode de “Demain nous appartient”… Alors que Tristan est mis hors de cause, Leila décide de s’éloigner de Sète quelques temps. En parallèle, Paul s’en prend à Gabin.

Capture d’écran/TF1

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l’épisode de Demain nous appartient diffusé demain soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Jeudi 18 juin dans Demain nous appartient

TRISTAN EST MIS HORS DE CAUSE

Amanda ayant désigné Tristan comme étant son violeur, ce dernier est interrogé par la police. Lorsque le capitaine Jacob l’informe que l’homme qui a agressé Amanda portait un bracelet identique au sien, le gérant du Spoon explique avec véhémence qu’il n’aurait jamais pu faire une chose pareille et indique avoir fermé son bar vers 1h du matin avant de rentrer chez lui pour dormir. Dans le même temps, Amanda se sent un peu mieux et remercie Chloé pour son accueil. La jeune femme a la ferme intention de rentrer chez elle maintenant que Tristan est en garde à vue mais le couple Delcourt fait remarquer que les bracelets brésiliens sont courants et qu’il est possible qu’elle ait pu faire une erreur. Convaincue d’avoir raison, Amanda s’indigne qu’ils refusent de la croire. De son côté, Ulysse est convoqué au commissariat et comme son témoignage confirme l’alibi de son patron, Tristan est mis hors de cause. Au courant que le suspect a été relâché, Amanda est bouleversée et est certaine qu’Ulysse a menti pour protéger son employeur. Même si Chloé tente par tous les moyens de la raisonner, Amanda campe sur ses positions et s’énerve une fois de plus. Au Spoon, Tristan rapporte à ses salariés combien cette journée au poste a été éprouvante. Alors qu’il se lamente sur son sort, Roxane rétorque qu’il s’en remettra contrairement à Amanda qui a vécu un réel traumatisme.

Plus tard, Maxime retrouve Amanda pour la faire parler. Tandis qu’elle raconte qu’elle vivra avec la peur toute sa vie, le fils Delcourt assure que la police finira par trouver le véritable coupable. Au cours de leur discussion, l’infirmière se reproche d’avoir pris une douche après son agression mais surtout d’avoir jeté ses affaires aux ordures sans penser que la police aurait pu trouver quelque chose. Maxime se met en tête d’aller fouiller les containers pour récupérer le sac poubelle de la jeune femme mais en vain. Ses espoirs envolés, Amanda s’effondre de savoir que son violeur ne sera jamais puni et qu’elle ne pourra pas lui dire en face à quel point elle le hait. Au moment où Maxime lui dit qu’elle finira par se reconstruire avec le temps, Amanda s’approche pour l’embrasser avant de se ressaisir. En pleurs, Amanda confie à quel point elle se sent seule tout en se laissant réconforter par les bras protecteurs de Maxime. Pendant ce temps, Marianne rentre chez elle après une journée de travail sans savoir que le prédateur la suit depuis sa voiture.

LEILA DÉCIDE DE S’ÉLOIGNER DE SÈTE QUELQUE TEMPS

Chez les Beddiar, une énième dispute éclate entre Leila et Samuel. Tandis que l’infirmière reproche à son compagnon le départ de Noor, celui-ci se dit persuadé qu’elle finira par revenir. Mais Leila en a marre de devoir faire l’arbitre entre eux et insiste pour que le problème soit réglé rapidement. Après avoir réfléchi, Leila souhaite organiser un dîner de réconciliation avec toute la famille dans l’espoir de rétablir le dialogue. Même si le docteur Chardeau estime que cela ne marchera pas, il consent à y assister pour faire plaisir à la femme qu’il aime. Plus tard, Leila se rend dans le bureau du docteur Dumaze qui précise que sa mise à pied a été prolongée par le conseil d’administration car Monsieur Bercot a décidé d’attaquer l’hôpital en justice. Leila, qui est anéantie par cette nouvelle, explique avoir tout donné malgré les difficultés de son métier et quitte les locaux, déçue du manque de soutien de ses supérieurs. De retour chez elle, elle raconte son entrevue à sa fille. Soraya lui conseille d’aller au prud’homme mais Leila n’est pas certaine qu’elle mérite d’être défendue après avoir mis la vie d’un patient en danger. De son côté, Noor n’a pas envie d’assister au dîner organisé par sa mère. Bien que Bilel l’encourage à s’y rendre, il finit par céder après que sa fille l’a supplié de rentrer au mas. Samuel, quant à lui, a changé d’avis et informe sa compagne qu’il ne viendra pas. En colère et déterminée à ce que les choses changent, Leila appelle sa sœur et décide de partir à Bruxelles quelque temps chez elle.

PAUL S’EN PREND À GABIN

Bart retrouve Gabin dans sa chambre d’hôtel pour prendre de ses nouvelles. N’étant pas au top de sa forme depuis que son père lui a notifié son licenciement, Gabin se sent seul. Même si la situation est compliquée, Bart voit les choses de manière positive puisque son ami est sorti de l’emprise de son père. Gabin ne sait pas comment vivre sa vie comme il l’entend et le fils Vallorta l’encourage à trouver un nouveau travail. Pendant ce temps, Paul Gosselin découvre sa voiture taguée d’un message homophobe et s’empresse de le nettoyer. Il se dirige vers l’hôtel de son fils furieux que toute la ville soit désormais au courant de son homosexualité. L’homme d’affaires, qui a peur d’être décrédibilisé et de perdre ses clients, somme alors son fils de quitter Sète.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


63 + = 72