Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l’épisode 689 du mercredi 17 juin 2020 [SPOILERS] – News Séries à la TV


Dans le prochain épisode de “Demain nous appartient”… Alors qu’Amanda reconnait Tristan comme étant son violeur, Noor décide de retourner vivre chez son père. Pendant ce temps, Antoine fait la connaissance de sa famille.

Capture d’écran/TF1

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l’épisode de Demain nous appartient diffusé demain soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Mercredi 17 juin dans Demain nous appartient

AMANDA RECONNAIT TRISTAN COMME ÉTANT SON VIOLEUR

Au commissariat, Aurore est mécontente que Martin ait remis en cause la parole d’Amanda. Conscient que le sujet est très sensible, le commandant Constant indique toutefois que les affabulatrices existent et précise que le procureur n’a pas assez d’éléments pour ouvrir une instruction. Même si sa collègue rétorque que c’est à cause de personnes comme lui que seulement 2% des viols sont punis par la justice, Martin rappelle que la victime a été dépeinte comme une femme aux mœurs légères. Abasourdie par ces propos, Aurore soulève qu’un homme pourrait donc avoir des relations sexuelles quand il le désire sans jamais être jugé négativement mais qu’à l’inverse une femme doit être traitée de tous les noms pour les mêmes agissements. Ne voulant pas en entendre davantage, Aurore quitte le bureau et explique à Sara être contrariée par les mots de Martin concernant le viol d’Amanda. Tandis que la jeune policière comprend pourquoi les victimes refusent de porter plainte, Martin les interrompt et reconnait avoir accordé beaucoup trop d’importance au portrait dépeint par les témoins. Puisqu’Aurore insiste sur le fait que la personnalité de la jeune femme n’a rien à voir là-dedans, Martin lui demande de la réinterroger.

En parallèle, Maxime se rend à l’hôpital pour prendre des nouvelles d’Amanda et lui propose de venir quelques jours chez les Delcourt. Contente de voir qu’il n’est pas rancunier, l’infirmière accepte avec soulagement. Quelques heures après, Amanda arrive au poste et relate une nouvelle fois son histoire. Encore confuse, cette dernière s’emmêle dans les détails de son agression et souhaite quitter les lieux. Chez Maxime, elle raconte à Chloé qu’elle a l’impression que la police ne la croit pas étant donné qu’elle n’est pas parvenue à leur donner une description détaillée de son agresseur. La jeune femme ajoute qu’elle se sent coupable de ne pas s’être défendue mais Chloé répond que l’homme était armé et qu’en cas de viol, le corps subit un traumatisme si violent que le cerveau peut se déconnecter. Afin de lui changer les idées, Maxime emmène Amanda au Spoon. En apercevant le bracelet au poignet de Tristan, l’infirmière est tétanisée et reconnait le gérant du bar comme son violeur.

NOOR DÉCIDE DE RETOURNER VIVRE CHEZ SON PÈRE

Chez les Beddiar, c’est toujours la guerre entre Noor et Samuel. Alors que Leila fait la morale à sa fille en précisant qu’elle n’a aucune intention de quitter son compagnon, Noor n’entend pas faire des efforts et exprime son ras-le-bol de vivre ainsi. Ne sachant plus quoi faire, Leila rapporte à Soraya les problèmes qu’elle rencontre à la maison. Remontée que son beau-père ait pu lever la main sur sa sœur, la jeune femme lui fait comprendre qu’il serait plus simple qu’elle mette un terme à sa relation avec lui. De son côté, Noor raconte à son père ce qu’il s’est passé avec Samuel. En colère, il se rend avec sa fille chez Leila pour récupérer les affaires de l’adolescente qui désire désormais vivre au mas. Quand Bilel demande au docteur Chardeau pourquoi il a frappé Noor, ce dernier répond qu’il n’aurait pas eu à le faire si elle avait été mieux élevée. Sur le point de se battre, les deux hommes sont séparés par Leila. Une fois seuls, l’infirmière reproche à Samuel le départ de sa fille. Bien qu’il déclare être très heureux de pouvoir passer du temps seul avec la femme qu’il aime, Samuel se dit néanmoins prêt à supporter Noor pour la rendre heureuse. Malheureusement, Leila a bien du mal à le croire.

ANTOINE FAIT LA CONNAISSANCE DE SA FAMILLE

Chez les Myriel, Antoine s’affaire aux fourneaux pour accueillir Gina et sa famille pour le déjeuner. Tandis qu’il confie à Rose sa nervosité à l’idée de rencontrer son beau-frère et ses neveux après toutes ces années, Gina le contacte pour l’informer qu’ils sont tombés en panne. Antoine, Rose et Souleymane partent donc à leur rencontre. Au cours du déjeuner, Gina sort un vieil album de photos de famille. Heureux de revoir quelques souvenirs de son enfance, Antoine constate également qu’il a manqué beaucoup de choses à cause de sa cavale. Pour sa sœur, il faut désormais regarder de l’avant et Antoine confirme qu’ils vont se créer de nouveaux souvenirs tous ensemble avant de prendre une photo avec son smartphone pour immortaliser ce moment. Plus tard, Antoine et Gina passent un moment seul à seul. Lorsqu’il explique qu’il a vécu toute sa vie en imaginant que leurs parents le voyaient comme un meurtrier, Gina jure qu’ils ne lui en ont jamais voulu puis elle lui donne la médaille que portait leur mère. Après le départ de sa famille, Antoine avoue à Rose être le plus heureux des hommes. Cette dernière fait remarquer que leur complicité fraternelle est restée intacte après toutes ces années de séparation et qu’elle-même n’a pas cette relation avec sa sœur. Antoine lui assure alors que sa famille est aussi la sienne puis il l’embrasse tendrement



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 29 = 35