Défendre Bitcoin en 2022 – Les conseils de Matt Corallo






Traduction d’un fil Twitter de Matt Corallo, contributeur de Bitcoin Core.

Les bitcoiners maximalistes sont une espèce en voie de disparition. Il fut un temps où tout ce qui n’était pas Bitcoin était effectivement une arnaque, mais voilà longtemps que ce n’est plus vrai et que la « smart money » sait différencier les projets qui vont quelque part des vulgaires « pump and dump ». Hélas quelques partisans de Bitcoin particulièrement bruyants passent aujourd’hui encore leur temps à attaquer d’autres projets plutôt que d’expliquer pourquoi Bitcoin est génial et unique. Bien sûr, certains projets sont réellement des arnaques et peuvent le mériter, mais cela n’aide pas Bitcoin pour autant.

Les guerres de récit arrivent, elles sont sans doute déjà là. Avec le passage (enfin) d’Ethereum au Proof-of-stake, les personnes à qui on a cru bon d’expliquer que le PoS ne fonctionnera pas, prendront encore moins au sérieux ce que les Bitcoiners ont à dire. Et à cause de la culture « nous contre eux » qui s’est développée dans le secteur des cryptomonnaies, de nombreux ethéristes (comme les partisans de Ripple avant eux) se convertiront au lobbying auprès des régulateurs pour rendre de plus en plus difficile l’accès à Bitcoin sous prétexte que « le PoW fait bouillir les océans ».

Concentrons-nous donc sur les raisons pour lesquelles Bitcoin est unique, parlons de nos différences d’approche et des raisons de notre conservatisme. Expliquons pourquoi Bitcoin est le seul candidat crédible en tant que monnaie véritablement neutre pour Internet. Expliquons comment les modèles de financement modifient la neutralité, mais cessons de traiter systématiquement ce qui n’est pas Bitcoin d’escroquerie.

Source : twitter.com/TheBlueMatt












Source link