De la Belle Époque aux Années folles : le Paris de la couleur



Sulfureuse revue Moulin Rouge

À l’affiche ce soir : « Cache ton nu » ! En 1914, le Tout-Paris se presse pour voir cette revue qui agite et excite les nuits de Montmartre… Non sans créer quelques problèmes de voisinage ! Dans son édition du 10 juillet 1914, un journaliste du Figaro relate : « À la suite de diverses plaintes, le Parquet a chargé un commissaire de police de se rendre au Moulin-Rouge, où, disait-on, des exhibitions choquant la morale étaient faites. » Résultat, monsieur Fabert, directeur de l’établissement, et sa pensionnaire, « la belle Dracy » seront inculpés pour outrage aux bonnes mœurs !

autochrome • 12 x 9 cm • © Département des Hauts-de-Seine – Musée départemental Albert-Kahn – Collection des Archives de la Planète



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


4 + = 12