De Franck Dubosc à Jérôme Commandeur, le Festival de l’Alpe d’Huez retrouve les poids lourds de la comédie


Annulée l’an passé pour cause de pandémie, la manifestation s’offre un jour de projections en plus, du 17 au 23 janvier, pour mettre en valeur le meilleur de la production héxagonale.

Un jour de rire en plus pour oublier les contrariétés de presque deux ans de pandémie. Annulé l’an passé pour cause de coronavirus, le Festival de l’Alpe d’Huez qui célèbre la comédie à la française, a dévoilé vendredi sa riche sélection et une durée étendue. Sa 25e édition se tiendra du 17 au 23 janvier 2022. L’actrice Michèle Laroque présidera le jury, succédant ainsi à l’acteur et humoriste José Garcia.

« 25 ans que le Festival de l’Alpe d’Huez célèbre ces films qui allègent les quotidiens, apportent des bouffées d’air frais et mettent du baume aux cœurs. 25 ans que l’on peut vivre devant tous les écrans du Festival ce moment magique où la salle entière va prendre son élan pour exploser de rire à l’unisson», a salué Michèle Laroque. L’ancienne pensionnaire de la célèbre émission à sketches «La classe» sera accompagnée, au sein du jury, par les actrices Mathilde Seigner et Joséphine Japy (Mon inconnue), l’humoriste Malik Bentalha et le réalisateur Ruben Alvès (Miss).

Le festival est «un savant mélange de talents confirmés et de figures en devenir, avec des comédies sociales, romantiques, des grosses machines et d’autres plus modestes», promet son directeur Frédéric Cassoly qui a invité sur les pistes les vétérans du rire que sont Franck Dubosc, Kev Adams, Jérôme Commandeur, Audrey Dana, Thierry Lhermitte ou encore Ramzy Bedia.

Fonction publique et thérapie de groupe

Parmi les huit premiers films de la compétition figurent Irréductible de et avec Jérôme Commandeur, accompagné de Lætitia Dosch, Pascale Arbillot, Gérard Darmon ou encore Christian Clavier et Valérie Lemercier. Cette comédie suit un fonctionnaire muté «dans les pires coins de France» par une inspectrice.

Pour son troisième film de réalisatrice, Audrey Dana parodie quant à elle le classique de Pedro Almodovar avec Hommes au bord de la crise de nerfs. Son casting d’acteurs masculin réunit pour une thérapie de groupe en pleine nature : Thierry Lhermitte, Ramzy Bedia, François-Xavier Demaison…

Seront également à l’écran Audrey Lamy et François Cluzet dans La Brigade , sur les péripéties d’une cantinière «dans un foyer pour mineurs sans papiers», ou encore un film qui pourrait faire le lien entre les générations, Maison de Retraite , avec Kev Adams face à Gérard Depardieu, Liliane Rovere ou Mylène Demongeot.

Les spectateurs pourront aussi découvrir la suite de la comédie sur le milieu masculin de la natation synchronisée La revanche des crevettes pailletées . Cédric Le Gallo et Maxime Govare rassemblent Nicolas Gob, Michael Abiteboul, David Baïot, Romain Lancry, Bilal El Atreb.

Vacances en Grèce et expatriation

On sourit pour la photo de François Uzan (Arsène Lupin) voit Thierry (Jacques Gamblin) passer ses journées à classer ses photos de famille, persuadé que le meilleur est derrière lui. Lorsque Claire (Pascale Arbillot), sa femme lui annonce qu’elle le quitte, Thierry, dévasté, lui propose de refaire “Grèce 98”, leurs meilleures vacances en famille. Mais les enfants, désormais trentenaires, sont moins dociles qu’il y a 20 ans. En tentant de rallumer la flamme de son couple, Thierry risque bien de mettre le feu à sa famille…

Frédéric Quiring (Sales gosses) fait son retour avec La classe internationale . Melha Bedia interprète une jeune enseignante de banlieue usée par ses élèves qui voit dans une mutation à Barcelone un moyen de donner un second souffle à sa carrière. Mais c’est sans compter sur la concurrence d’une enseignante d’un lycée chic de Paris jouée par Audrey Fleurot François Berléand en inspecteur d’académie jouera les arbitres.

Mettant aussi en vedette Antoine Bertrand, Philippe Rebbot et Côme Levin, Trois fois rien de Nadège Loiseau raconte le destin de Casquette, La Flèche, Brindille et son chien Connard qui vivent comme ils le peuvent dans le bois de Vincennes. Jusqu’au jour où ils gagnent 300 000 euros au Loto.

Franck Dubosc, lui, fait partie des réalisateurs présentés hors compétition, avec Rumba la vie . Il campe Tony, un chauffeur d’autobus scolaire renfermé sur lui-même qui vit seul après avoir abandonné femme et enfant vingt ans plus tôt. Bousculé par un malaise cardiaque, il trouve le courage nécessaire pour affronter son passé et s’inscrire incognito dans le cours de danse dirigé par sa fille dans le but de la (re)conquérir et de donner un sens à sa vie.

Le reste du programme sera dévoilé prochainement. Comme chaque année, la sélection du festival comportera au final une quinzaine de longs-métrages et une dizaine de courts-métrages en compétition. Lors de sa dernière édition, en janvier 2020, 45 projections avaient accueilli 20.000 spectateurs. Ouverte au grand public et entièrement gratuite, la manifestation de l’Alpe d’Huez est l’une des seules consacrées à la comédie en Europe.



Source link