Dans les coulisses de la Villa Médicis avec Johan Creten



Encore une fois, les portes se sont fermées. Rome est de nouveau confinée. À l’intérieur de la sublime Villa Médicis, les œuvres de Johan Creten (né en 1963) attendent sagement de pouvoir être à nouveau regardées… Depuis plus d’un mois, l’artiste est à La Haye, où il profite de ces temps singuliers pour passer ses journées dans un atelier de céramique. Il a « juste fait un saut à Rome » et tourné ce film d’une dizaine de minutes avec un réalisateur qu’il connaît bien pour avoir déjà collaboré avec lui durant le premier confinement, Gerrit Schreurs. Là, l’idée est à la fois « de garder contact et de donner une autre vie à cette exposition », qui a demandé des années de travail et qui couvre une production allant des années 1980 à aujourd’hui. « Il faut être créatif, imaginer des solutions et faire des choses qu’on n’a jamais faites avant », s’enthousiasme l’ancien pensionnaire de la Villa (1996), comme cette visite filmée, méditative et poétique, pour « mettre en appétit » les collectionneurs et les visiteurs du monde entier. Celle-ci sera prochainement montrée dans les galeries représentant l’artiste en France, en Belgique, en Turquie et en Asie. Quant à l’exposition, elle restera accrochée (au moins) jusqu’au 23 mai.

Arrow

I Peccati | Johan Creten

Du 15 octobre 2020 au 23 mai 2021

www.villamedici.it



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


5 + 4 =