Cursed (Netflix) : ce personnage féminin est-il vraiment mort ? – News Séries à la TV



L’un des personnages principaux de Cursed : la Rebelle, la nouvelle série fantasy de Netflix, trouve la mort dans le dernier épisode. Mais est-ce vraiment la fin de son histoire ?

Attention, cet article contient des spoilers sur la saison 1 de Cursed. 

Le 17 juillet dernier, Netflix mettait en ligne Cursed : la Rebelle ou ce qui devait être sa série blockbuster de l’été. Cette nouvelle production est adaptée d’un roman graphique écrit par Tom Wheeler et dessiné par Frank Miller, autour du personnage de La Dame du Lac, Nimue, jouée ici par Katherine Langford. C’est justement elle qui perd la vie dans le tout dernier épisode (“Le sacrifice”) de la saison 1. Alors qu’elle vient de réussir à sauver son peuple, les Faë, Soeur Iris lui tire dessus à trois reprises. Nimue finit tête la première dans le lac (!!), transpercée par des flèches. Autrement dit, son sort est plus qu’incertain (surtout que l’ange de la Mort avait prédit sa mort). Dans le roman graphique, dont la série est tirée, Nimue échoue finalement sur un banc de sable, blessée, inconsciente mais vivante. Elle est secourue par un groupe d’individus puis emmenée dans un tunnel sombre. Et c’est ainsi que finit l’histoire

Tom Wheeler et Frank Miller ont développé la série en même temps que leur livre et compte bien écrire d’autres tomes dans le futur. Le destin de Nimue à la télévision dépend du succès de Cursed et de la réception de la série. Sans oublier que cette dernière est une origin story de la Dame du Lac et que son histoire ne semble pas s’arrêter là. Si c’est Merlin qui a récupéré l’épée à la fin, la jeune femme est devenue tout un symbole pour son peuple opprimé et elle est très loin d’avoir développé le potentiel de ses pouvoirs.

Si saison 2 de Cursed il y a, Katherine Langford devrait logiquement être de retour pour prêter à nouveau ses traits à la sorcière guerrière, et devenir enfin la puissante Dame du Lac (dans lequel elle est tombée ?) dont parlent les légendes arthuriennes. 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 89 = 94