Cryptomonnaies, terrorisme… les raccourcis de Bruno Le Maire





Interrogé aujourd’hui dans le 12/13 de France 3 à propos de l’attentat de Conflans, Bruno Le Maire accuse les cryptomonnaies de financer les associations islamistes :

« Les cryptomonnaies [sont] des monnaies qui n’ont pas d’existence physique. Vous pouvez aller demander 150€ dans un bar tabac, puis 150€ dans un autre bar tabac, au bout du compte récolter une somme importante, 1500€, qu’une association islamiste, ou un combattant situé à l’étranger pourra retirer en liquide, à l’étranger, sans aucune trace […]. Les cryptomonnaies posent un vrai problème de financement du terrorisme. »

Ce que le ministre ne dit pas c’est que les deux sociétés qui permettent en France d’acheter des « coupons Bitcoin » en bureau de tabac mettent en œuvre des procédures KYC plus rigoureuses que la plupart des banques lors de la conversion de ces coupons en bitcoins. Il n’y a donc aucun anonymat ici. La seule chose d’anonyme et d’intraçable dans le processus auquel il fait allusion ce sont les euros et les dollars physiques utilisés à l’entrée et à la sortie.





Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


38 + = 47