Crimes et pouvoir sur Chérie 25 : retour sur la carrière d’Ashley Judd, figure emblématique de #MeToo – Actus Ciné


A l’occasion de la diffusion ce soir sur Chérie 25 de Crimes et pouvoir, focus sur le parcours d’Ashley Judd, figure incontournable du thriller des années 90 et personnalité emblématique du mouvement #MeToo.

Capture d’écran

Figure incontournable du cinéma des années 90-2000, Ashley Judd connaît une carrière riche. Si elle se fait plus discrète depuis le milieu des années 2000, elle continue tout de même d’occuper le grand écran. Retour sur son parcours.

Capture d’écran
Ashley Judd dans Crimes et pouvoir (2002)

Avec des débuts prometteurs aux côtés de Christian Slater dans Kuffs et dans le rôle-titre de Ruby in paradise, récompensé à Sundance en 1993, Ashley Judd devient rapidement l’une des valeurs montantes de Hollywood. Deux ans seulement après ses premiers pas au cinéma, elle partage l’affiche de Heat avec Robert De Niro et Al Pacino puis avec Matthew McConaughey dans Le Droit de tuer ? Très vite, elle se spécialise dans le thriller. Le Collectionneur (1997), Le Voyeur (1999), Double jeu (1999), Crimes et pouvoir (2002) et Instincts meurtriers (2003) sont autant de films qui lui permettent de s’imposer dans un style physique et psychologiquement torturé.

Dans les années 2000, la comédienne varie les registres. On la retrouve dans les comédies romantiques Où le coeur nous mène et Attraction animale, le biopic Frida ou encore dans la comédie musicale sur Cole Porter, De-Lovely. Toutefois, c’est à nouveau le thriller psychologique qui lui offre un rôle remarqué : celui de la tourmentée Agnès dans le huis clos Bug de William Friedkin, sensation cannoise en 2006. La décennie suivante marque un tournant dans sa carrière.

ABC Studios
Ashley Judd dans la série Missing (2012)

La comédienne accepte des rôles pour des productions jeunesse et populaires. Elle donne la réplique à Dwayne Johnson dans Fée malgré lui, puis joue dans L’Incroyable histoire de Winter le dauphin et sa suite. Parallèlement, elle tient le rôle principal de la série Missing pour lequel elle obtient une nomination aux Emmy Awards. Enfin, elle rejoint la distribution de la franchise Divergente, dans laquelle elle incarne à trois reprises Natalie Prior, mère de l’héroïne interprétée par Shailene Woodley. Hormis un rôle majeur dans le film familial L’Incroyable Aventure de Bella, sorti en 2019, sa présence se fait plus rare depuis 2016.

Son nom revient tristement sur le devant de la scène en 2017 lors de l’affaire Weinstein pour laquelle elle est l’une des premières à briser le silence. Son témoignage courageux ainsi que celui de nombreuses femmes permettent de libérer la parole aurtour du harcèlement sexuel dans le milieu du cinéma. Très engagée, elle devient une personnalité emblématique des mouvements #MeToo et Time’s Up.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 46 = 53