Comment pallier efficacement aux risques d’accident à voiture ?

L’évolution du monde est un phénomène qui implique autant d’énormes avantages que de désagréables inconvénients. À titre illustratif, nombreux sont ceux qui désirent et se procurent une voiture au vu du niveau de vie amélioré. Bien que ce dernier constitue une aide quotidienne incommensurable, il arrive quelques fois que les conséquences qui découlent de sa mauvaise exploitation soient déplorables. Sommes-nous aussi impuissants face à la réduction des accidents de voiture qui surviennent chaque jour ? Faisons le point dans les lignes suivantes.

Quels sont les dangers et risques quotidiens ?

Dans son quotidien au volant de la voiture, l’automobiliste doit assumer les responsabilités qui lui incombent. Il ne s’agit en effet pas seulement de maitriser la conduite du bolide ; l’attention doit aussi être orientée vers l’observation de règles simples qui, si bâclées, causent généralement de regrettables dégâts. L’automobiliste a donc l’obligation morale de respecter les diverses mesures de sécurité routière afin de garantir la protection de ses passagers, des autres autos ou motos en déplacement et des piétons. À vrai dire, ce qui inquiète le plus dans cette histoire est que la quasi-totalité des automobilistes est censée posséder le permis de conduire ; comment donc expliquer les accidents auxquels on assiste malgré nous ? Eh bien, les sondages ont montré que la non-concentration des automobilistes est l’une des causes les plus élevées d’accidents. On pourrait établir la liste concise, mais non exhaustive suivante :

  • la distraction durant la conduite ;
  • l’exagération du volume de l’autoradio en pleine conduite ;
  • l’inconfort du siège du conducteur (implique malaises et fatigue) ;
  • la manipulation de téléphone (SMS, appels, lecteur de musique…).

Le faites-vous aussi ?

Par exemple, lors de trajets relativement longs, la plupart des automobilistes se permettent d’écouter de la musique, de répondre à des messages ou même de passer des appels téléphoniques. Quoi qu’il en soit, manipuler son téléphone portable à main en pleine conduite reste un danger, car cela ne rime pas avec le devoir de concentration de l’automobiliste et constitue même une infraction routière. En France, le Code de la route stipule que l’utilisation d’un téléphone portable tenu en main est sanctionnée par une amende forfaitaire de 135 € et un retrait de trois (3) points du permis de conduire.

Comment alors arriver à bout des dangers au volant ?

À propos de cet état des choses, il n’y a d’excellents remèdes que l’observation des bonnes règles durant la conduite. Il s’agit bien là de l’option la plus accessible à tous. D’un autre côté, il est possible d’acquérir des accessoires auto innovants qui pourraient aider à atténuer le risque d’accident. Le conducteur qui doit forcément utiliser son téléphone durant les déplacements peut par exemple utiliser un support smartphone aimanté qui maintiendra le téléphone en place. Toutefois, il ne faudra guère oublier que qui chasse deux lièvres à la fois court le risque de les perdre tous deux. À bon entendeur, salut !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


36 + = 38