Cinéma pour les enfants : Le Bossu, classique du film de cape et d’épée – Actus Ciné


Les enfants vont se régaler devant “Le Bossu”, film d’aventures grand public d’André Hunebelle porté par Jean Marais et Bourvil.

Gaumont

Pour rappel les jeunes enfants doivent passer 1h par jour maximum devant un écran.

Conseillé à partir de 10 ans

• Il était une fois : Le chevalier Henri de Lagardère est sur le chemin de l’exil. Il s’arrête une dernière fois au château du Duc de Nevers afin de l’affronter en duel et découvrir sa botte secrète que l’on dit “imparable”. Sur place, Lagardère apprend qu’un complot se trame contre le Duc. C’est son cousin, le prince Philippe de Gonzague, qui a décidé de le faire assassiner afin de s’approprier sa fortune. Lagardère combat les conspirateurs aux côtés de Nevers qui est blessé mortellement. Avant de mourir, il fait jurer à son ami chevalier de prendre soin de sa fille Aurore qu’il a secrètement eu avec Isabelle de Caylus. Des années plus tard, Lagardère revient en France, accompagné d’Aurore, afin de venger Nevers. Pour ne pas se faire reconnaître, il prend l’apparence d’un bossu…

• Ce qu’ils vont adorer : Les cascades et le charisme de Jean Marais. Chaque acteur a un ou plusieurs moments de gloire dans le film (y compris chez les félons), mais Jean Marais les surpasse, malgré un jeu un peu théâtral auquel les enfants ne sont plus vraiment habitués. Malgré les années, Le Bossu a gardé un rythme soutenu et procure toujours un divertissement intact, avec une attention toute particulière portée aux costumes et aux chorégraphies à l’épée. Le Bossu représente la quintessence du genre cape et épée, et ils comprendront pourquoi. Ils apprendront aussi quelques mots d’un vocabulaire aujourd’hui oublié, ce qui n’est jamais perdu.

Gaumont
Henri de Lagardère alias “le Bossu” (Jean Marais)

• Ce qui peut les inquiéter : Lorsqu’il adopte l’identité du bossu et qu’il est grimé (un maquillage qu’il avait lui même créé et qui prenait trois heures à appliquer), Jean Marais est méconnaissable, d’autant qu’il adopte une voix éraillée. Cela peut troubler les spectateurs les plus jeunes, voire leur faire peur. Dans un autre ordre d’idée, si les duels à l’épée et les moments voulus violents sont adaptés à un public familial, la scène durant laquelle un chien attaquant un individu à la gorge reçoit un coup de poignard pourra perturber les enfants et les amis des bêtes. 

• Ce qu’ils vont garder au fond d’eux : “Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère viendra à toi !” Cette réplique mythique scandée par Jean Marais devrait marquer les spectateurs, comme le déguisement du Bossu, les scènes légères et tendres avec Bourvil et les duels (avec une mention spéciale à celui se passant sur le toit d’une maison). Si vos enfants accrochent au Bossu, proposez-leur Le Capitan (même casting et même réalisateur) ou Le Capitaine Fracasse, toujours avec Jean Marais.

Disponible en VOD et en DVD

“Le Bossu” d’André Hunebelle en images :

 

 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 29 = 34