Chicago hebdo – Le maïs progresse à l’issue d’une semaine historique de hausses


Le cours du principal contrat de maïs échangé à Chicago a terminé en hausse vendredi, concluant une semaine marquée par des gains conséquents sur fond d’inquiétudes sur la météo américaine et de forte demande. Le soja a aussi progressé et le blé a stagné.

« Les prix du maïs ont bouclé une excellente semaine grâce à une nouvelle vague d’achats techniques vendredi », note Ben Potter de Farm Futures.

« Les prix avaient chuté dans la nuit de jeudi à vendredi et dans la matinée en raison de prises de profits, mais les courtiers se sont ensuite à nouveau focalisés sur des facteurs fondamentaux liés à l’offre, à la demande et à la météo, de nature à faire monter les cours », ajoute l’expert.

La région de la Corn Belt dans le Midwest américain est traversée par un temps humide et des températures plus fraîches que les normales saisonnières, qui pourraient affecter les surfaces cultivées et donc les rendements.

Du côté de la demande, la céréale américaine a profité vendredi de l’annonce de deux commandes, l’une par le Guatemala pour 136 680 t et l’autre par des acheteurs dont l’identité n’a pas été communiquée pour 336 000 t. 132 000 t de soja ont également été achetées par la Chine aux États-Unis, a indiqué le ministère de l’Agriculture (USDA). Les prix du blé ont eux fini à l’équilibre après s’être envolés de près de 6 % la veille.

Le boisseau de blé (environ 2 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 7,1025 dollars, comme jeudi.

Le boisseau de maïs (environ 2 kg) pour livraison en mai a fini à 6,5550 dollars contre 6,5050 dollars mercredi, montant de 0,77 %.

Le boisseau de soja (environ 2 kg) pour livraison en mai a terminé à 15,3975 dollars contre 15,3325 dollars la veille, progressant de 0,42 %.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 63 = 70