Ce que le confinement fait aux artistes



Un film signé matali crasset

De matali crasset (née en 1695), dont le nom s’écrit sans majuscule, on connaît surtout l’activité de designer. Elle a profité du confinement, qu’elle a passé chez une amie à la campagne, pour explorer des formes variées : le dessin, l’édition d’un livre (Les Trognes, 2020, également présenté au Musée des Arts Décoratifs) et le film, avec La communauté de la huppe fasciée, court métrage d’une quinzaine de minutes à l’inventivité poétique.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


1 + 5 =