Brexit – « Les pêcheurs n’intéressent plus personne »


« 90 % des pêcheurs veulent sortir » de l’Union européenne, résume Sam Crow, un pêcheur de 26 ans à Scarborough, dans le nord de l’Angleterre. Selon lui, le secteur pourrait connaître un renouveau grâce aux changements dans les quotas, jusqu’alors imposés par l’Union européenne, après des décennies de déclin.

« Avant, le port était plein de monde qui venait accueillir les gars et les aider » à leur retour, raconte-t-il. « Ce n’est plus le cas maintenant. On n’intéresse plus personne ».

Il dit avoir apprécié voir les négociateurs britanniques défendre son secteur dans les dernières heures des discussions avant l’annonce d’un accord post-Brexit avec Bruxelles, particulièrement difficile sur la pêche : « Ils se sont battus pour nos quotas ».

Au final, l’accord prévoit une période de transition jusqu’en juin 2026, à l’issue de laquelle les pêcheurs européens auront progressivement renoncé à 25 % de leurs prises, bien moins que ce qu’espéraient les Britanniques. Mais ces derniers pourront continuer à exporter sans droit de douane vers l’UE, un point important pour Sam Crow, qui envoie les crabes qu’il attrape vers le marché européen.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 81 = 90