Bitcoin : le Nigéria envisage une levée de l’interdiction






Selon le journal nigérian Punch, l’autorité des marchés financiers du Nigéria [1] envisagerait un assouplissement de la loi de 2007 sur les investissements et les valeurs mobilières afin de reconnaître Bitcoin comme support légal d’investissement.

En février 2021, le Nigéria avait interdit aux entreprises de toucher aux cryptomonnaies. D’après Bitcoin Magazine, le Nigeria est aujourd’hui le pays qui utilise le plus Bitcoin pour des échanges de pair à pair, ce que confirme un rapport de Chainanalysis. Avec plus de 219 millions d’habitants en 20222, le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique et le septième pays du monde par son nombre d’habitants.

« Nous avons besoin d’un marché des capitaux efficace et dynamique au Nigeria. Pour ce faire, nous devons être à jour dans les pratiques internationales. Ces derniers temps, il y a eu beaucoup de changements au sein des marchés des capitaux, en particulier avec l’introduction des monnaies numériques […]. Ces monnaies, elles n’ont pas de frontières. Vous pouvez être ici au Nigeria et investir aux États-Unis, au Canada ou ailleurs […]. Nous devons revoir la loi et mettre en place des réglementations pour la plupart des activités – produits dérivés, bourses de matières premières, monnaies numériques et bien d’autres choses. » – Babangida Ibrahim.

Source : https://punchng.com/proposed-cryptocurrency-law-to-define-cbns-roles-reps/


[1] La « House of Representatives Committee on Capital Market and Institutions of Nigeria » : Chambre des représentants sur le marché des capitaux et les institutions du Nigéria, actuellement sous la présidence de Babangida Ibrahim.







Lire aussi article :  Une vendange au temps du Covid-19




Source link