Baisse des exportations de vin italien pour la 1ère fois en 30 ans


Les ventes de vin italien dans le monde sont en baisse de 4 % sur les premiers mois de 2020, une inversion de tendance sans précédent depuis 30 ans due aux difficultés rencontrées par le secteur de la restauration face au coronavirus, s’est alarmé vendredi le principal syndicat agricole Coldiretti.

En Chine, où le virus est apparu en décembre, la consommation de vin italien a chuté de 44 % en valeur entre janvier et mai 2020, de 12 % au Royaume-Uni (où la perspective du Brexit a aussi joué), et de 14 % en France.

Les exportations vers l’Allemagne et les États-Unis sont en revanche quasiment stables (seulement – 1 %), même si les sanctions douanières envisagées par le président Donald Trump pourraient frapper le vin de la péninsule, produit agroalimentaire italien le plus vendu aux États-Unis (1,5 milliard d’euros).

Ces chiffres ont été compilés par Coldiretti, qui s’est basé sur les données officielles de l’Institut italien de statistique (Istat) pour les cinq premiers mois de l’année. L’année 2019 avait été marquée par des exportations record de 6,4 milliards d’euros.

« Avec quasiment 4 producteurs sur 10 (39 %) en difficulté après la crise (du coronavirus), il faut intervenir rapidement pour soutenir les exportations, réduire les coûts et les lourdeurs administratives », estime le président de Coldiretti Ettore Prandini, cité par le communiqué.

En juin, le gouvernement italien a adopté un décret permettant aux producteurs de vin de transformer leurs excédents en gel désinfectant de manière à libérer leurs citernes pour accueillir les prochaines vendanges.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


20 + = 29